Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Jeu, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le président Macky Sall a invité, hier, à Addis-Abeba, les chefs d’Etat africains à orienter leurs efforts vers la mobilisation des ressources et la réalisation des projets, s’ils veulent tenir les promesses du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad). C’était à l’occasion de la clôture de la réunion sur le Nepad dans la capitale éthiopienne. La 31ème session du Comité d’orientation du Nepad se tiendra en juin prochain à Malabo, en Guinée Equatoriale. Ce sera à la veille de la 23ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (Ua).

Au cours de son intervention d’hier face à ses pairs de l’Unité africaine (Ua) et du Nouveau Partenariat pour le développement économique de l’Afrique (Nepad), le président a insisté sur la priorité absolue qu’il convient d’accorder à la gestion axée sur les résultats. « Nos urgences et nos besoins sont nombreux. 

Et le temps nous est compté. Plus que jamais, tous nos efforts doivent être orientés vers la mobilisation des ressources et la réalisation des projets, si nous voulons tenir les promesses du Nepad », a martelé le chef de l’Etat.
Le président Macky Sall a déclaré que le Comité d’orientation a noté, avec satisfaction, les avancées dont la route transsaharienne en voie d’achèvement. Selon le président Sall, le déficit de financement de 40 millions de dollars pour l’exécution du tronçon manquant est maintenant comblé et les travaux démarreront en juillet 2014. 
Le Comité, selon le président Sall, a salué la collaboration entre l’Algérie, le Niger, le Nigeria ainsi que le soutien de la Bad et de la Badea sur ce projet. Il a également informé ses pairs que le président Paul Kagamé a fait un briefing au Comité sur la tenue, en octobre dernier à Kigali, du sommet Transform Africa qui a été sanctionné par l’adoption du Manifeste de Kigali ainsi que le cadre d’action « Smart Africa Alliance ». « Nous saluons ces actions comme instruments stratégiques devant faciliter la pleine intégration du continent dans la société de l’information et de la communication », a indiqué le chef de l’Etat.

Se résoudre à être le continent du présent
 « Au-delà de nos bonnes intentions, c’est surtout sur nos résultats que notre action sera jugée », a encore dit le président de la République. « L’Afrique ne peut pas seulement se contenter d’être le continent du futur ; elle doit aussi se résoudre à être le continent du présent et se convaincre que le futur, c’est maintenant », a ajouté le chef de l’Etat.
Au titre de ses activités de président du Comité d’orientation des chefs d’Etat et de gouvernement du  Nepad, le président Sall a rendu compte à ses pairs de l’Afrique ses différentes participations aux sommets des Brics, du G8 et du G20, successivement à Durban, Lough Erne et Saint-Pétersbourg. « A ces différentes occasions, a-t-il dit, mon plaidoyer a surtout porté sur la mobilisation des capitaux pour le financement des infrastructures dans un esprit de partenariat mutuellement bénéfique ». « Notre continent s’affirme de plus en plus comme un pôle de croissance et de développement », a soutenu le chef de l’Etat. Macky Sall a ajouté : « Nous avons noté, avec satisfaction, la part de plus en plus importante des ressources internes dans le financement des infrastructures en Afrique, contrairement aux idées reçues ».  Selon le président de la République, le Comité s’est réjoui du lancement du fonds « Africa 50 » comme mécanisme innovant de la Bad pour l’investissement dans les infrastructures. « Nous estimons que cet instrument offre une nouvelle opportunité dans nos efforts de mise en œuvre des projets régionaux africains », a ajouté Macky Sall. Enfin, le chef de l’Etat a annoncé au sommet que la conférence de Dakar sur la mobilisation des ressources pour le financement des projets d’infrastructures du Nepad, initialement prévue en décembre dernier, est programmée pour la première quinzaine du mois de juin 2014. Le Nepad qui a été lancé en 2001 est conçu autour de huit secteurs prioritaires destinés à réduire le gap entre l’Afrique et les pays développés. Il s’agit entre autres de l’agriculture, l’éducation, la santé, les infrastructures, l’énergie, l’environnement, les nouvelles technologies, l’accès aux marchés extérieurs. 

Synthèse d’El. H. A. THIAM

 

source: http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=35759:realisation-des-projets-du-nepad-macky-sall-invite-ses-pairs-a-orienter-leurs-efforts-vers-la-mobilisation-des-ressources&catid=78:a-la-une&Itemid=255

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?