Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  L'ancien Premier ministre Abdoul Mbaye a officiellement lancé, le samedi 25 octobre, les activités du Club de Réflexion Travail et Vertu (CTV) dont il est le Président du conseil d'administration. La cérémonie s'est déroulée devant un parterre de personnalités et de citoyens venus d'horizons divers. Occasion pour le premier chef de gouvernement sous l’ère Macky Sall de donner ses grandes « vérités » sur les…jours fériés et les comportements des dirigeants politiques.  

 

Procédant au lancement du club de Réflexion Travail et Vertu (CTV) qui s’est effectué, ce samedi 25 octobre, Abdoul Mbaye n’a en effet pas hésité à fustiger la paresse qui handicape lourdement toute évolution de notre pays qui détient le nombre le plus élevé de jours fériés. 

 

 
 
Après l’ancien président Abdoulaye Wade et Rewmi d’Idrissa Seck, l’ancien Premier ministre a mis son grain de sel dans cette relation ambigüe des Sénégalais avec les fêtes. Et  le premier chef de gouvernement sous l’ère Macky Sall de déclarer sans sourciller : « « le Sénégal est le pays où le nombre de jours fériés est le plus élevé au monde».
 
 Le prédécesseur d’Aminata Touré qu’on connaissait pour sa grande retenue na manquera pas en outre d’égratigner les acteurs du jeu Politique. C’est ainsi qu’il a profité du lancement de son club  pour dénoncer le comportement des dirigeants qui, la plupart du temps, se complaisent dans le luxe et la belle vie une fois élus, oubliant les maux des électeurs.
 
 L’ancien Premier ministre qui s’attelait à la préparation du lancement de son club, depuis la publication de son livre « Servir » l’année dernière, a de fait savoir qu’au Sénégal,  «le pouvoir rime avec plaisir et détournements de deniers publics». Expliquant par ailleurs pourquoi l’Afrique qui regorge de tant de potentialités ne parvient pas à décoller, Abdoul Mbaye a pointé du doigt certains facteurs dont en premier lieu la «gabegie ». Et sur ce point, a indiqué Abdoul Mbaye, « le Sénégal n’est pas en reste». 
 
Ce qui manque aux leaders, a tenu alors à préciser l’ancien Premier ministre, ce sont avant tout le « travail » et la « vertu ». D’où le nom de son club de réflexion dont le lancement a vu la présence d’une panoplie de grandes personnalités dont Habib Thiam, ancien chef de gouvernement sous l’ère Abdou Diouf.

source: http://www.sudonline.sn/abdoul-mbaye-livre-ses-verites_a_21382.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?