Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
22
Dim, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le secrétaire général sortant de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) a plané sur le 15ème sommet de celle-ci. La grand-messe de Dakar a en effet été l’occasion d’une véritable pluie d’hommages pour le Président Abdou Diouf. 

Les discours des chefs d’Etat ont fait son éloge et, pour couronner le tout, le Président Macky Sall lui a fait la belle surprise de donner son nom au Centre international de conférences de Diamniadio. Belle moisson pour Diouf, mais aussi lourd héritage pour Michaëlle, qui va porter pendant 4 ans le Jean de la Francophonie.

Choix consensuel des chefs d’Etat et de gouvernement et âgée de 57 ans, l’ancienne gouverneur générale du Canada sera chargée de donner une nouvelle impulsion à l’Oif, conformément aux vœux de ses mandants. A ce sommet qui a vu la participation du Président ivoirien, Alassane Ouattara, contrairement à ce que nous écrivions dans notre parution, le Président français François Hollande - même s’il a tenu à préciser sa pensée - a cru devoir mettre en garde les chefs d’Etat (africains) tentés de tripatouiller leur Constitution en les invitant à méditer sur le cas burkinabè. 

La Canadienne d’origine haïtienne, Michaëlle Jean, a été désignée hier pour prendre la tête de l’Organisation internationale de la Franco­pho­nie. Elle occupera son poste de manière effective le 1er janvier 2015. Elle succède ainsi à Abdou Diouf, aux commandes de l’institution depuis 12 ans. Chronique d’une élection laborieuse.

Alors que certains s’attendaient à ce que les choses soient très difficiles et que les chefs d’Etat et de gouvernement aillent au vote pour l’élection du nouveau secrétaire général de la Francophonie, l’on apprend que le Président Macky Sall, appuyé par le Président Hol­lande, a réussi à obtenir le consensus. Revenant en conférence de presse sur le processus qui a conduit à l’élection de la seule candidature non africaine et féminine, M. Hollande a d’abord indiqué que «l’ensemble du sommet a été une réussite du début à la fin», avant de souligner qu’«un huis clos peut donner lieu à des aspirations théâtrales». Heureusement que la clairvoyance des pays a conduit à un modus vivendi. «Face au non consensus des pays africains, les chefs d’Etat ou leurs représentants qui étaient présents au huis clos ont accepté d’aller vers un consensus. Les Africains ont trouvé qu’ils ne pouvaient trouver un consensus entre eux. Donc, il fallait en trouver dans un esprit francophone et ce fut Michaëlle Jean», a expliqué le Président hollande qui ne manque pas de saluer l’esprit dans lequel s’est tenue cette rencontre.

L’Oif passe de 77 à 80 Etats membres 
François Hollande qui s’est dit heureux de ce choix parce que quelque part «Michaëlle Jean a été Française», «un seul défaut que j’ai occulté», chahute-t-il, confie également avoir veillé à ce que le poste d’administrateur de l’Oif revienne à un Africain. Pour sa part, le Président Macky Sall a fait savoir que la candidature de Michaëlle Jean a plus rallié l’accord des chefs d’Etat en huis clos. «Face à l’impasse africain, tout le monde s’est retrouvé avec elle. Michaëlle Jean, c’est le choix de la raison, le choix qui s’impose à nous pour relever les nouveaux défis de notre organisation et du monde francophone», a précisé le Président Sall. 
Auparavant, le Président sénégalais a remercié les différents chefs d’Etat et informé que sous l’impulsion du secrétaire général sortant, M. Abdou Diouf, et grâce à son action, «l’organisation passe de 77 à 80 Etats membres». Ce sont : le Mexique, le Kosovo et le Costa Rica qui ont intégré l’Organisation internationale de la francophonie (Oif) avec le statut d’observateurs. Le Président Macky Sall a enfin soutenu que le prochain sommet de la Francophonie sera organisé par le Madagascar.
 

L’hommage de Michaëlle à son prédécesseur 
«On ne remplace pas le Président Abdou Diouf, on lui succède…»

La nouvelle secrétaire générale de la Francophonie qui vient ainsi de succéder au Président Abdou Diouf qui a bouclé deux mandats à la tête de l’Oif a fait savoir lors de la conférence de presse de la clôture du 15e sommet de la Francophonie qu’elle allait dans les charges qui lui sont confiées s’appuyer sur l’héritage de son prédécesseur. A ce propos, magnifiant le legs du secrétaire général sortant, elle soutient : «On ne remplace pas le Président Abdou Diouf, on lui succède dans la continuité.»

source: http://www.lequotidien.sn/new/index.php/evenements/oif-dakar-2014/item/686-pluie-d-hommages-au-sommet-de-la-francophonie-diouf-en-taille-xxl

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?