Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Ven, Juil
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  La convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs) a organisé avant-hier, samedi 6 décembre, la 6e édition du gala national de presse. Lors de cette cérémonie très riche en sons et en  couleurs, le travail de journalistes a été récompensé. Ibrahima Ndong, journaliste à la Rts , Oumou Kalsoum Ba, journaliste à la radio Soxna fm, Mamadou Coulibaly de Waa sport et Abdou Cisse photographe au journal le quotidien , ont été tous primés pour la qualité de leurs reportages.

Quatre journalistes (Télévision, radio, presse écrite et photographe) ont été primés avant-hier, samedi 6 décembre par la convention des jeunes reporters du Sénégal ( Cjrs) lors du gala national de la presse. En presse écrite  Mamadou Colibaly journaliste au quotidien Waa sport  a été récompensé pour une enquête  portant sur la situation de fraude à la fédération sénégalaise de  Basket . En radio, Oumou Kalsoum Ba de sokhna Fm remporte le prix radio  grâce à son reportage portant sur la trisomie 21.

 

En télévision, ibrahima Ndong de la radio télévision sénégalaise (Rts), est primé grâce à son reportage sur la brèche de la ville de Saint Louis. Et enfin Abdou Cissé du journal le quotidien a reçu le prix de la meilleure photographie grâce à son image qui met en exergue les effets néfastes de de la pollution sur la petite cote.
 
Phillipe Diogoye, Mame Less Camara, Moussa Paye et Adama Ba sont  respectivement  les parrains des meilleurs reportages en télévision, radio, presse écrite et photographie. Tous ont été aussi décorés par la Cjrs.
 
Le président de la Clrs Thierno Dramé a saisi cette opportunité marquant aussi le 10 e anniversaire de la convention des jeunes reporters du Sénégal pour inviter les députés à adopter le code la presse.
 
«Il faut que les députés aient confiance et croient à ce code de la presse qui tarde à être voté. Il est un bon début de solution à tous nos problèmes. La presse sénégalaise est infestée et il faut rapidement faire le ménage », plaide-t-il. 
 
L’animation a été également au rendez avec la prestation de plusieurs artistes comme Dame Sène, Bideew bou bess, Per Bu Kar et Doyen avant la montée sur scène des chanteurs Pape et Cheikh qui ont à leur tour fait vibrer la salle.
 
source:http://www.sudonline.sn/la-cjrs-honore-les-meilleures-performances_a_22032.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?