Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mer, Jui
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

General Electric a envoyé au Brésil le premier groupe des 15 techniciens et ingénieurs nouvellement recrutés pour qu'ils y soient formés à l'assemblage et au test de l'équipement sous-marin

 

LAGOS, Nigeria, 24 juin 2015-- Dans le cadre de son engagement à créer des emplois, exploiter des talents et garantir un transfert de technologie dans ses opérations au Nigeria et ailleurs, General Electric (NYSE: GE) (http://www.ge.com) a envoyé au Brésil le premier groupe des 15 techniciens et ingénieurs nouvellement recrutés pour qu'ils y soient formés à l'assemblage et au test de l'équipement sous-marin. Ces jeunes Nigérians, dont la plupart sortent à peine de l'école, ont quitté le Nigeria ce week-end pour une formation d'un mois.

 

 

 

 

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/ge.png

 

Photo 1: http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=2190 (Le président-directeur général de GE, Lazarus Angbazo)

 

Photo 2: http://www.photos.apo-opa.com/index.php?level=picture&id=2192 (Des ingénieurs de GE Nigeria en formation au Brasil)

 

Le président-directeur général de GE, Lazarus Angbazo, qui a fait cette annonce à Lagos, a également annoncé que, au cours des prochains mois, l'équipe se rendra à Aberdeen pour poursuivre sa formation sur le site de production de Bridge of Don où elle découvrira une nouvelle approche pratique des activités de production de l'équipement sous-marin. Comme l'a déclaré Uzo : « Le groupe de stagiaires se compose de trois ingénieurs en fabrication et de douze techniciens qui constitueront l'équipe de base pour l'assemblage et l'essai de l'équipement sous-marin. GE a investi près de 3,6 millions $ dans la formation de ces employés. »

 

Le directeur de GE Nigeria a révélé que, depuis leur recrutement en avril, les 15 stagiaires ont suivi des programmes de formation rigoureux, parmi lesquels l'orientation des nouveaux employés (New Employee Orientation, NEO) et un programme d'intégration de 90 jours dans les bureaux de GE à Port Harcourt ainsi que des formations dans les ateliers sur le site d'Onne.

 

Ces formations visent à mobiliser des talents et des ressources pour le site de fabrication et d'assemblage de GE à Calabar. GE a déjà annoncé un investissement d'1 milliard $, dont 250 millions $ seront destinés aux dépenses en capital pour le site. À terme, cela fera du Nigeria un site de fabrication et d'assemblage de pointe dans le domaine du gaz, du pétrole et de l'énergie en Afrique de l'Ouest et au-delà.

 

 

Distribué par APO (African Press Organization) pour General Electric Company.

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?