Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Jeu, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le concept de « First Lady » est né aux Etats-Unis. . Elle est absolument étrangère à la conception républicaine de la fonction présidentielle telle qu'elle existe au Sénégal. "On élit un homme public à une fonction publique, On n'élit pas sa femme, sa famille ni son clan", précise le sociologie, philosophe Christophe J Coléra, à canalfrance.info. 

 

Lorsque Marième Faye Sall a revêtu le titre de « First Lady » en 2012, le peuple sénégalais était heureux de voir pour la première fois au Palais Présidentiel, une sénégalaise Première Dame, '' pur-sang ''. Personne n'a voté pour Marième Faye Sall. Le peuple n'a jamais décidé qu'elle serait première ou dernière en quoi que ce soit. Les sénégalais se posaient cependant la question à savoir comment elle comptait soutenir son mari, faire changer une position qui n'a pas de définition, pas de salaire et aucun pouvoir officiel. 


Mais quel peut-être le véritable rôle de Marième Faye Sall, la Première Dame du Sénégal ? 

Elle peut probablement organiser des dîners d'Etat, s’occuper de la décoration du Palais ou encore rencontrer les femmes sénégalaises. Et si elle souhaite pousser l'enveloppe un peu plus loin, elle peut peut-être exercer un rôle de Politique publique, voyager à travers le monde comme un chef d'Etat, Etre membre du personnel présidentiel ayant un pouvoir de recrutement ou de licenciement, dénoncer les dictateurs de la salle de briefing du Palais Présidentiel. 

Puisque la notion de « First Lady » vient des USA, il est nécessaire de rappeler le rôle de certaines First Lady. 

Eleanor Roosevelt était la première dame à tenir des conférences de presse. Elle écrivait dans les quotidiens et colonnes de magazines mensuels. Elle se permettait même d’animer une émission de radio hebdomadaire. 

Mariée à Lyndon Baines Johnson, 36eme Président des Etats-Unis, Claudia Alta Taylor est devenue officiellement Lady Bird Johnson en 1934. Elle se met au service des ambitions politiques de son mari qui connaît une ascension fulgurante : député à la Chambre des représentants, sénateur, Vice-président puis Président des Etats-Unis. Lors de la campagne de Kennedy, la femme de ce dernier, Jackie, étant enceinte, c'est Lady Bird Johnson qui entreprend de soutenir publiquement la candidature du duo Kennedy/Johnson à la présidence. 

Mme Obama, conseillère de l’homme le plus puissant semble avoir trouvé comment équilibrer son rôle de First Lady. Elle a abordé l'obésité mais n'a jamais touché la Politique agricole ou le système de soins de santé. Elle a tendu la main aux familles des militaires mais n’a jamais rien dit à propos de la nécessité de ramener les troupes à la maison. 

En France... 

La première à oser prendre position sur la scène publique et à déroger à la règle de discrétion des Premières dames fut Danielle Mitterrand. Fervente militante, ses nombreux engagements confrontèrent l'Élysée à de réelles crises diplomatiques, suscitant les premières interrogations quant au rôle de la femme du chef de l'État. En 1983 par exemple, elle boycotta un déplacement présidentiel au Maroc, manifestant sa désapprobation à l'égard d'un pays bafouant les droits de l'homme. 

Marième Faye Sall, l’épouse du Président sénégalais Macky Sall, a quant à elle relié son titre à une œuvre sociale. Son rôle se définit comme suit : Solidaire des préoccupations de la majorité de la population de son pays, et, s’inspirant du fait que toute sa vie durant, elle a été partie intégrante de l’élan de tout un peuple pour de nouvelles conquêtes au service de la prospérité et du changement social, Madame Sall entend « servir le Sénégal » et l’Afrique avec détermination… 

Même si elle a autrefois emprunté le manteau de Lady Bird Johnson pour booster la campagne présidentielle de son mari, aujourd’hui, elle est dans l’obligation de s’abstenir politiquement en public. 

Dès son arrivée au Palais, Marième Faye Sall pose les principes de son ladyship. Pour elle, ce nouveau rôle doit à la fois être metteur en scène, représentante de toutes les femmes sénégalaises. Elle a exposé à son entourage que le rôle d’une bonne épouse est sa première charge mais pas la plus importante, l’avancement du programme présidentiel dépasse les autres priorités. Mais comment compte-elle faire comprendre à la population sénégalaise qu’elle est également la collaboratrice du pouvoir et donc de son mari ? Etre collaboratrice du pouvoir ne veut aucunement dire être décisionnaire. C’est un travail à temps plein et un programme d’action spécialement Première Dame 

Les Premières épouses occidentales ont une équipe et un service presse. Il n'existe pas un rôle de Première dame, mais des interprétations diverses de ce rôle. Les femmes qui endossent ce personnage ont ainsi plusieurs répertoires à leur disposition pour interpréter et mettre en scène leur rôle social d'épouse de chef d'État. Chaque répertoire correspond à une dimension du rôle. Trois répertoires principaux peuvent être distingués : celui de partenaire et d'épouse dévouée du président, celui de « dame patronnesse » impliquée dans des projets bénévoles, humanitaires ou sociaux, et celui, croissant, de « collaboratrice du pouvoir ». 

« Ne pas intervenir dans les affaires politiques…Faux ! Et celui qui pense qu’une Première Dame se doit de s’abstenir est quelqu’un de bien naïf » explique Xavier Delattre, un politologue français interrogé par canalfrance.info. 

Le rôle de Première Dame a toujours été controverse. Le plus important est, selon le politologue, comment l’épouse doit devenir une force tranquille dans la stratégie Politique de son mari. Afficher qu’on est apolitique mais soutenir discrètement un volet social par exemple. 

En décembre dernier, Michel Obama a soutenu indirectement un volet sur la santé : Elle a persuadé le Congrès de passer une loi de 4,5 milliards de dollars sur l’alimentation des enfants, destinée à améliorer la qualité des repas dans les écoles, avec plus de fruits et de légumes. "Elle a réussi à faire prendre conscience à l’ensemble du pays qu’il était important de faire de l’exercice et de manger sainement, c’est un superbe exploit", explique Myra Gutin, professeur à l’université Rider et experte dans l’histoire des premières dames. "On se souviendra d’elle à cause de cela." 

source: CanalFrance.info

 

 

url ref: http://www.LERAL.net/Quel-est-le-veritable-role-d-une-Premiere-Dame_a151796.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?