Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Dim, Mai
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Parti socialiste (Ps) n’est pas encore en phase avec le gouvernement dans sa décision de confier la gestion des ordures à l’Ucg au détriment de l’Entente Cadak-Car. Pour Ousmane Tanor Dieng et ses camarades, le décret qui instaure cette nouvelle Politique n’est pas conforme au Code général des collectivités locales. De ce fait, ils appellent le gouvernement à laisser la gestion des ordures aux collectivités locales.

 

La décision du gouvernement de retirer la gestion des déchets solides urbains dans la région de Dakar à l’Entente Cadak-Car au profit de l’Unité de coordination de gestion des déchets solides (Ucg) préoccupe le Parti socialiste (Ps). Et cette fois encore, cette formation Politique rame à contre-courant de la décision gouvernementale et estime que celle-ci soulève un « problème de conformité avec le Code général des collectivités locales ». Dans un communiqué parvenu à Le Quotidien, Ousmane Tanor Dieng et ses camarades trouvent que le décret portant transfert du programme de gestion des déchets solides urbains dans la région de Dakar à l’Ucs « méconnaît que sur le plan juridique et même organisationnel, la gestion des déchets doit relever de la gestion de proximité et, par conséquent, doit relever des collectivités locales conformément à l’article 170 du Code général des collectivités locales ». Ainsi, déduit le Ps, la structure dirigée par Moussa Tine, (Entente Cadak-Car) « a raison » de saisir la Cour suprême d’un recours en annulation dudit décret. 

Afin de rectifier le tir, les Verts suggèrent au gouvernement de laisser la gestion des ordures aux collectivités locales. « Au-delà des collectivités locales de la région de Dakar, c’est l’ensemble des collectivités locales du pays qui doivent retrouver la plénitude de leurs compétences en matière de gestion des déchets sur leur territoire en lieu et place de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides qui en assure actuellement la gestion en violation de l’article 305 du Code général des collectivités locales. A ce titre, le gouvernement doit rendre aux collectivités locales les compétences en matière de gestion des déchets », plaide le Ps qui avertit qu’à défaut le gouvernement « devra assumer seul, devant les populations, la responsabilité d’un échec programmé du système actuel ». 

 

 

source: http://www.LERAL.net/Mise-a-l-ecart-de-l-Entente-Cadak-Car-au-profit-de-l-Ucg-Le-Ps-denonce-une-violation-de-la-loi_a158019.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?