Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Mar, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  L’APR Rufisque ne veut  pas entendre parler de réduction du mandat présidentiel. C’est la position commune définie  par les responsables départementaux, au cours de leur meeting  qui a scellé l’unité retrouvée dans leurs  rangs. Une  grande  mobilisation tenue samedi 16 janvier, en présence  des responsables nationaux du parti.   Les  «Apéristes»  de Rufisque ont  décidé  de voter «NON» contre toute proposition  de  réduction du mandat  de leur  premier responsable Macky Sall. A l’occasion du meeting  de l’unité  ce samedi 16 janvier, au terrain des HLM Rufisque, tous les  responsables départementaux  et nationaux  qui se sont  succédé au micro, ont  d’une  même voix, exprimé  leur  détermination à pousser le Président Macky Sall à faire  un mandat  de 7 ans conformément  à la constitution et au serment qu’il  a fait devant  le peuple sénégalais.

C’est le ministre Oumar Gueye, le coordonnateur désigné  du département  qui s’est chargé  de délivrer le message. «Nous savons que le président a pris un engagement. Mais ça, c’est lui qui l’a pris. Il avait dit qu’il fait cinq ans mais, vous savez que notre Constitution est sacrée. En prêtant serment, le président Macky Sall a prêté serment pour sept ans. Il a sa volonté ; c’est ce qu’il veut mais, entre ce qu’il veut et ce que la Constitution dit, il n’y a pas photo», a déclaré l’ex-rewmiste.

 
Un point de vue  qu’il tente d’argumenter par le devoir  de respect de la Constitution et l’impérieuse  nécessité  d’éviter d-apporter trop souvent  des  réformes sur la Constitution. «Nous voulons que la Constitution de notre pays soit respectée. En tout état de cause, le département est mobilisé comme un seul homme pour réélire le président Macky Sall au premier tour», dit-il.
 
Avant lui, c’est Souleymane Ndoye, président du Conseil départemental de Rufisque qui a déclaré que, « la position du département, c’est cap vers 2019». «Notre choix, c’est que le président Macky Sall continue son mandat jusqu’en 2019», tonne-t-il.
 
Un choix salué par Moustapha Cissé Lô qui prendra la parole pour enfoncer le clou plus loin. Le responsable de  Mbacké, s’exprimant en wolof, n’y va pas quatre chemins pour faire comprendre, comme en caricaturant le règne du président Sall, que «le pouvoir ne peut être géré qu’avec «foula ak fitt» (courage  et détermination).  Avec la verve et la tonitruance qu’on lui connait, le parlementaire soulève «le caractère absurde de la volonté de réduction du mandat», pour souligner que «depuis que le monde est monde, personne n’a jamais vu ou entendu quelqu’un qu’on élit pour un mandat, diminuer ce mandat pour ensuite revenir pour demander aux populations de le réélire. Cela n’a jamais existé ».
 
Mais en réalité, selon lui, cinq années ne suffisent pas à son mentor pour la réalisation de ses projets. «Dans un an, lui sera-t-il possible de réaliser tous les projets qu’il a entamés ? Le programme de 2012 a été bâti pour durer sept ans. Donc, ce que la majorité de l’Apr veut, c’est le respect de ce délai ».
 
Ce meeting qui a été l’occasion d’une  démonstration de force des « apéristes » du  département s’est tenu en présence de responsables nationaux  du parti présidentiel et était placé sous la  présidence  de Mbaye Ndiaye, et en présence de Mously Diakhaté,  Moustapha Cissé Lö, Youssou Touré, Souleymane Jules Diop. Une  forte mobilisation  mobilisation de tous les responsables, en l’absence encore une fois, d’Abdourahmane Seck Homère, le beau-père du président Macky Sall.  

 

SOURCE:http://www.sudonline.sn/l-apr-de-rufisque-vote-non-_a_28036.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?