Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

15
Lun, Avr
0 Nouveaux Articles

L’OIM et l’Italie unissent leurs forces pour l’autonomisation des jeunes et la promotion d’opportunités d’emploi en Afrique de l’Ouest

L’OIM et l’Italie unissent leurs forces pour l’autonomisation des jeunes et la promotion d’opportunités d’emploi en Afrique de l’Ouest

L’OIM et l’Italie unissent leurs forces pour l’autonomisation des jeunes et la promotion d’opportunités d’emploi en Afrique de l’Ouest

News
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

Dakar, 23 juin 2023- L’Ambassadeur d’Italie, Giovanni Umberto De Vito, et le Directeur régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Christopher Gascon, ont signé un nouveau programme multi pays financé par le Gouvernement Italien le 22 juin 2023. Cette initiative vise à promouvoir le développement local à travers l’autonomisation des jeunes et la mobilité transfrontalière en Guinée, en Guinée-Bissau, en Gambie et au Sénégal.

 

La cérémonie de signature officielle, qui s’est déroulée à l’Ambassade d’Italie, a réuni des responsables de haut niveau, notamment des représentants du Gouvernement du Sénégal, l’Ambassadeur d’Italie et les Ambassadeurs des quatre pays ciblés.

S’appuyant sur les phases précédentes couronnées de succès, cette initiative consolide les efforts visant à promouvoir une meilleure gouvernance de la migration de main-d’œuvre et soutient les gouvernements dans la mise en œuvre de stratégies de développement globales par le biais d’actions ciblées. Les résultats positifs des initiatives précédentes sont tangibles : plus de 1 800 jeunes exerçant diverses activités professionnelles ont bénéficié d’une bonne formation en Guinée, en Guinée-Bissau et en Gambie, et plus de 700 personnes ont reçu un soutien pour créer des entreprises génératrices de revenus. En outre, grâce à des initiatives d’élaboration de politiques et de renforcement des capacités, plus de 400 autorités nationales et locales ont été dotées des connaissances et des stratégies nécessaires pour gérer efficacement les migrations et faire participer les communautés de la diaspora aux efforts de développement local.

Avec l’inclusion du Sénégal comme nouveau pays, le programme multi pays devrait étendre son impact et ses bénéfices à un groupe plus large. Dans une région où 80 % des mouvements migratoires sont intrarégionaux, de telles interventions répondent aux besoins des jeunes entrepreneurs en herbe dans les communautés rurales et transfrontalières. L’expérience du Sénégal en matière d’utilisation de la diaspora pour le développement local fournira des informations précieuses et renforcera les efforts de collaboration dans tous les pays participants. Cette approche régionale des défis liés à la migration et au développement reflète l’engagement à favoriser des solutions globales et inclusives qui vont au-delà des frontières nationales.

« L'Italie continue de promouvoir les opportunités d'emplois pour les jeunes, en tant qu'alternative à la migration irrégulière. Je me félicite de ce nouveau programme entre l'Agence italienne pour la coopération au développement (AICS) et l'OIM et je suis convaincu que le renforcement de la collaboration avec et entre les gouvernements d'Afrique de l'Ouest profitera aux individus et aux communautés dans leurs efforts vers le développement durable », a déclaré l'Ambassadeur De Vito.

« L’OIM s’engage avec les pays concernés afin de promouvoir une mobilité planifiée, en mettant l’accent sur la protection des travailleurs migrants et de leurs familles, et en mettant en avant la création d’opportunités économiques durables comme solution à la migration irrégulière. L’inclusion du Sénégal en tant que pays cible renforce la dimension régionale et le volet mobilité intrarégionale », a ajouté Christopher Gascon, Directeur régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

La collaboration entre l’Italie, l’OIM et les gouvernements de la Guinée, de la Guinée-Bissau, de la Gambie et du Sénégal reflète la vision commune de toutes les parties de tirer parti de la mobilité intrarégionale pour soutenir l’autonomisation et l’emploi des jeunes dans la région afin de créer des opportunités durables. Le programme de trois ans contribuera à renforcer et à consolider les capacités et la sensibilisation des autorités nationales en matière de migration de main-d’œuvre et de stratégies de développement. En outre, il favorisera les dialogues de haut niveau et encouragera la mise en place de mécanismes régionaux pour la migration de la main-d’œuvre et la mobilité.

Cette initiative s’aligne sur les principes du Pacte mondial sur les migrations, dans la mesure où elle promeut l’amélioration des filières de migration régulière, s’attaque aux causes profondes de la migration irrégulière, réduit les vulnérabilités en matière de migration et favorise la participation pleine et entière des migrants.