Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

04
Lun, Mar
34 Nouveaux Articles

Arrestation de ses députés en marge de la manifestation pour la « levée du blocus autour du domicile d’Ousmane Sonko» : Yewwi joue la prolongation à l’Assemblée

Arrestation de ses députés en marge de la manifestation pour la « levée du blocus autour du domicile d’Ousmane Sonko» : Yewwi joue la prolongation à l’Assemblée

Arrestation de ses députés en marge de la manifestation pour la « levée du blocus autour du domicile d’Ousmane Sonko» : Yewwi joue la prolongation à l’Assemblée

News
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

La session plénière consacrée au débat d’orientation budgétaire s’est tenue hier, lundi 26 juin, dans un climat de tension a l’Assemblée nationale. Les députés du groupe parlementaire Yewwi Askan wi ont exigé la libération de leurs collègues arrêtés avant-hier, dimanche, en marge de la manifestation interdite organisée par la conférence des leaders de Yewwi Askan wi pour « lever le blocus autour du domicile d’Ousmane Sonko» provocant ainsi la suspension de plus de 3 heures de la plénière. Aux dernières nouvelles, les députés Cheikh Thioro Mbacké, Samba Dang, Bacary Diédhiou et Alphonse Sambou ont été libérés après 24h de détention au commissariat central de Dakar.

 

La tension autour du blocus du domicile du leader de Pastef, Ousmane Sonko, maire de la commune de Ziguinchor s’est prolongée à l’Assemblée nationale. Réunis hier, lundi 26 juin, en session plénière consacrée au débat d’orientation budgétaire, les députés se sont livrés en spectacle obligeant le président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, à suspendre jusqu’à 15h30 les débats peu après le démarrage des travaux qui a accusé près de deux heures de retard. En effet, à peine l’ouverture des travaux lancée, le député-maire de la ville de Guédiawaye, membre du groupe parlementaire Yewwi Askan wi, Ahmed Aïdara a pris la parole pour exiger la libération de leurs collègues : Cheikh Thioro Mbacké, Bacary Diédhiou, Alphonse Sambou et Ismaila Diallo. Ces derniers ont été arrêtés au même titre que des militants de l’opposition, ce dimanche 25 juin, alors qu’ils prenaient part à la manifestation interdite organisée par la conférence des leaders de Yewwi Askan wi pour « lever le blocus autour du domicile d’Ousmane Sonko ».

« Ce que nous voulons, Monsieur le Président, c’est qu’on relâche ces camarades députés et qu’ils puissent venir nous rejoindre ici. Sinon, les travaux du débat d’orientation budgétaire ne se poursuivront pas», a martelé le député Ahmed Aidara devant le pupitre à l’endroit du président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, qui rétorquera tout en demandant la poursuite des débats. « Je ne peux être saisi qu’après la commission des faits soit établie. Donc, à ce stade de la procédure, personne ne m’a encore saisi. Attendons que ceux qui doivent faire leur travail le fassent d’abord, et c’est seulement après leur saisine que l’Assemblée peut statuer ». Cette réponse du président de l’Assemblée nationale a provoqué une vive réaction des députés de groupe parlementaire Yewwi Askan wi qui ont eu des accrochages avec leurs collègues de la coalition majoritaire Benno Bokk Yakaar. Ce qui a rappelé du coup les fameux heurts du 12 septembre 2022, jour d’installation très musclée de la 14ème législature. Et pour mettre fin aux invectives et autres altercations au sein de l’hémicycle, le président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, a décidé de suspendre le débat d’orientation budgétaire
jusqu’à 15h30.

NANDO CABRAL GOMIS

 

SOURCE: https://www.sudquotidien.sn/arrestation-de-ses-deputes-en-marge-de-la-manifestation-pour-la-levee-du-blocus-autour-du-domicile-dousmane-sonko-yewwi-joue-la-prolongation-a-lassemblee/