Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Joal-Fadiouth
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Le président de la République, Macky Sall, a inauguré, hier lundi à Joal-Fadiouth, un centre d’épuration d’eau usées d’un coût de près de 7 milliards de F Cfa, un financement de l’Etat du Sénégal et de la banque mondiale. L’ouvrage réalisé par l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) dessert 8 quartiers de Joal-Fadiouth et une population de 36.000 habitants. Lors de la cérémonie, le président Sall a, en effet, fait le bilan de la Politique d’assainissement évaluée, de 2012 à nos jours, à 190 milliards F Cfa.

Il a aussi fait part de l’assainissement de 10 villes dont Touba, Tivaouane, Kaolack et Saint-Louis. Le  président Macky Sall a insisté sur les 70 milliards de F Cfa de la banque ouest africaine de développement (Boad) et les 60 milliards de F Cfa destinés à l’assainissement de la baie de Hann (Dakar). Il a aussi annoncé le démarrage, en début de semaine prochaine, des travaux d’assainissement de Cambérène et de la reprise de la Station de pompage  pour une valeur de 40 milliards de F Cfa. Il a clos la liste de ce programme par Saint-Louis qui va bénéficier de 8 milliards de F Cfa.
 
En outre, le président Macky Sall est revenu sur les avancées enregistrées en matière d’assainissement, avec plusieurs villes assainies par rapport à 2005 où seules 4 à 5 villes disposaient d’un réseau d’assainissement. Le président Sall est revenu sur l’utilisation des eaux usées traitées à des fins agricoles, pour le maraîchage. Il a adhéré à une doléance de Boucard Diouf, le maire de Joal-Fadiouth, sollicitant l’augmentation de la capacité d’épuration du centre pour disposer d’assez d’eaux usées traitées, avec l’extension des terres à cultiver.
 
Le maire de Joal-Fadiouth pense que cette disposition va contribuer à fixer les jeunes sur le terroir et leur permettre de faire de l’auto-emploi et de gagner des revenus, avec l’exploitation de 60 hectares de terre. Macky Sall a expliqué la marche vers l’émergence de la ville du président-poète Léopold Sédar Senghor désenclavée dans tous ses axes, avec la route Samba Dia - Djifer et la reprise prochaine de la route Joal - Mbour.

 

source: https://www.sudonline.sn/190-milliards-investis-dans-le-secteur-depuis-2012_a_42631.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?