Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Dim, Sep
0 Nouveaux Articles

Nioro du Rip
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 L’adoption de la stratégie de lutte contre le paludisme par aspersion intra-domiciliaire, qui rime avec la stratégie de couper l’arbre par les racines commence à susciter d’énormes résultats dans le département de Nioro. En trois (3) ans, les incidences liées à la pandémie du paludisme sont passées de 34 pour mille en 2014 à 3 pour mille en 2017 dans la totalité des villages qui peuplent ce département. Des performances que le District sanitaire de Nioro, ses partenaires nationaux et internationaux s’apprêtent à approfondir dans le sens de rayer ce motif de consultation dans la région de Kaolack, ou à défaut, le réduire à la plus faible échelle dans les structures de santé du département.


 
La forte mobilisation qu’ils ont convoquée ainsi dans la commune obéissait sans détours à ce principe. Car, en dépit du besoin de dérouler en même temps le programme de sensibilisation ouvert aux masses populaires tout au long de ces dernières années, cette rencontre a aussi constitué une tribune d’imagination d’activités innovantes visant le recul du paludisme dans la sphère régionale. Kaolack qui est aujourd’hui considérée comme une région à forte charge de paludisme, selon certains spécialistes, est appelée à s’investir vers d’autres stratégies plus rentables en matière d’interventions afin de parvenir aux objectifs fixés pour le millénaire.
 
Ainsi, dans cette logique, le district de Nioro et ses souteneurs ont saisi l’occasion pour lancer le nouveau programme d’intervention intitulé « les gouttelés Palu ». Cette stratégie consiste à installer dans les milieux périurbains et au niveau de chaque village des groupes de jeunes, formés en amont pour devenir plus tard les ambassadeurs de la lutte contre le paludisme. Au total, 200 jeunes issus de 20 villages environnants sont mobilisés pour d’une part, accompagner les futures opérations d’aspersion intra-domiciliaire prévues, et de l’autre, l’ensemble des programmes définis dans cette croisade contre la persistance du paludisme dans la région de Kaolack.

 

source :https://www.sudonline.sn/les-incidences-palustres-reculent-a-31-pour-1000_a_42626.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?