Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Dim, Mai
0 Nouveaux Articles

Ourossogui
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  Présents à la revue décentralisée de l’inspection d’académie, les membres du gouvernement scolaire du lycée de Ourossogui ont exprimé à l’assemblée leur désaccord face à la persistance de la grève des enseignants. Appréciant la durée néfaste du mouvement, les élèves qui ont appelé à un respect correct du quantum horaire  avec un déroulement normal des cours, disent en effet ‘refuser d’être les victimes dans le bras de fer qui oppose le gouvernement aux enseignants’.  

 

De l’avis des élèves qui s’activent  ainsi à alerter l’opinion sur la présente crise scolaire,  l’intérêt des enfants devrait prendre le dessus sur tout, en ce sens que les « élèves sénégalais représentent à tout point de vue l’avenir de demain ». Les lycéens qui disent être conscients du rôle de l’école dans l’émergence du pays, ont déclaré leur engagement  à ne plus être les responsables des perturbations scolaires où les élèves ont toujours été jusque là les grands perdants. « Au niveau, le dialogue est toujours mis en exploitation face aux problèmes,  des discussions sont faites avec les autorités du lycée qui partagent avec les élèves avant de dégager ensemble après appréciation, les possibilités dévolues » précisent les membres du gouvernement scolaire.

 

 
 
 Ainsi, premier à gérer et à prévenir les conflits au niveau de l’établissement, le gouvernement scolaire siège aussi au niveau du conseil de discipline, surtout quand un élève est en conflit avec le règlement intérieur du lycée. En remplaçant les foyers socio-éducatifs, les autorités de l’éducation ont réussi à trouver le cadre adéquat pour favoriser une participation et une responsabilisation effectives des élèves dans le fonctionnement des établissements.
 
 « C’est pourquoi, le gouvernement scolaire, constitue pour nous un lieu d’apprentissage et d’exercice de la démocratie participative, donc de la citoyenneté tout court ». Selon le président du gouvernement scolaire, les élèves ont désormais pris conscience que leur établissement leur appartient et travaillent pour un meilleur environnement scolaire. Cela passe par la gestion des ordures, le reboisement, l’entretien et le respect de tous les biens de l’établissement. La levée des couleurs chaque lundi et leur descente chaque samedi, constituent pour le gouvernement scolaire des moments forts  dans le respect des symboles de l’Etat.
 
SOURCE: http://www.sudonline.sn/les-eleves-du-lycee-de-ourossogui-expriment-leur-desaccord_a_24030.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?