Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Dim, Sep
0 Nouveaux Articles

Toubacouta
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  A quelques 30 minutes de la communauté rurale de Toubacouta, en pirogue, se trouve Sipo, une petite Ile d’une centaine d’habitants qui a la particularité d’abriter une reine. Fille unique, Fatou Mané a hérité la trône de son père, il y a plus de 40 ans  de cela. Très humble et très drôle, cette reine sans couronne réserve un accueil chaleureux dans sa case en pailles à tout visiteur qui débarque sur les lieux.   Fille d’Almamy Mané et d’Aïssatou Touré,  une expatriée malienne, Fatou Mané, la Reine de l’ile de Sipo, située dans la communauté rurale de Toubacouta, est  âgée de 86 ans. Unique héritière de cette famille Mané, ses grands parents sont originaires de la Guinée Bissau. En effet, dans le village de Bani où vivait son arrière grand-père, le climat était très tendu entre ses différents fils. Pour fuir ces hostilités, le grand-père de la reine a décidé de s’exiler vers un endroit plus paisible. C’est ainsi qu’il a découvert l’ile de Sipo qui était inhabitée et servait d’escale aux piroguiers.

 


A la mort de son père, il y a de cela 40 ans,  Fatou Mané à qui le trône revenait de droit, devient la reine du village de Sipo qui se trouve au Delta du Saloum. Elle en est aussi le chef de village. Un statut qu’elle incarne avec modestie. Gardienne du bois sacré du village, Fatou Mané a hérité de ses parents des pouvoirs mystiques. D’ailleurs, c’est elle joue le rôle de matrone en assistant les  femmes du village  lors de leur accouchement, puisque la localité ne dispose pas d’une structure de Santé.

D’une personnalité très pétillante et drôle, la reine reçoit ses visiteurs avec beaucoup de courtoisie. Confortablement assise sur une chaise au fond d’une case en pailles, drapée d’un boubou en  légos, foulard d’un autre ton bien noué sur la tête, elle   ne cesse de distiller des salamalecs par-ci et par-là sous les flashs des photographes.

Veuve et mère de 7 enfants dont un garçon, la dame qui s’exprime tantôt en mandingue, tantôt en sérère ou en Wolof avec un regard franc et profond,   raconte sans détour  les péripéties de sa vie.

Avec son âge avancé, la reine a aujourd’hui  délégué le rôle de chef de village à son unique fils Issa Touré qui s’active dans l’agriculture et la mécanique.

«C’est à la suite de la mort de mon père que m’a mère m’a fait venir de la Casamance pour me confier le rôle de chef de village. Depuis lors je me charge de régler tous les problèmes du village », confie Issa Touré.

(Envoyée spéciale au Delta du Saloum)

 

source: http://www.sudonline.sn/une-reine-sans-cour-ni-couronne_a_21445.html

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?