Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Lun, Aoû
0 Nouveaux Articles

Tambacounda
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les braquages et attaques sont devenus récurrents dans la commune de Bala, localité située dans le département de Goudiry. Depuis le début de l’année, plusieurs boutiques ont été dévalisées et plusieurs personnes dépouillées de leurs biens. Il y a juste une semaine, une bande de malfrats, encagoulés et lourdement armés, a attaqué des populations. Fustigeant cette situation, les responsables de cette commune ont exigé l’érection d’une brigade de gendarmerie pour assurer la sécurité des populations. 

 

Les populations de la commune de Bala, située dans le département de Goudiry, ne se sentent plus en sécurité dans leur localité. Des bandits, encagoulés et très bien armés, hantent leur sommeil. Les habitants de cette zone sont souvent victimes d’attaques et de braquages de la part de malfrats qui n’hésitent pas à user d’armes pour les malmener. A chaque fois que les populations se déplacent dans la commune, elles sont attaquées et brutalisées par des bandits qui opèrent en toute «tranquillité» sur le territoire communal, car n’ayant aucune sécurité. Très furieux à cause de la dernière attaque perpétrée dans sa commune, le maire Seydou Yatassaye soutient que c’est la «goutte de trop». Selon l’édile de cette localité, «des habitants qui partaient pour Thiara, localité située à seulement 8 km de Bala, ont été braqués par des bandits lourdement armés». «Tous leurs biens ont été récupérés et emportés. Et certains ont également été violentés. Cette situation ne peut plus prospérer», a-t-il fustigé. A l’en croire, c’est la raison pour laquelle tous les chefs de village se sont regroupés et ont fait bloc pour fustiger la passivité des autorités étatiques face à cette insécurité grandissante. Lors de cette rencontre, par la voix de leur porte-parole Amadou Tidiane Diallo, ils ont exigé «l’érection d’une brigade de gendarmerie à Bala». Selon lui, il faut créer cette brigade pour éviter que les populations ne règlent «cette situation à leur manière». «Nous sommes fatigués et ahuris par ce phénomène», a-t-il déploré. Et M. Diallo de poursuivre : «Nous n’osons plus voyager et nous sommes désappointés par le silence des autorités étatiques qui ne font rien pour la sécurité des populations». «Ici à Bala, personne ne veille sur notre sécurité. Au contraire, nous sommes laissés à la merci des brigands qui nous terrifient. Les autorités attendent que l’irréparable se produise pour se ruer sur les brancards», a-t-il encore regretté. Embouchant la même trompette, le maire de la commune rappelle que «l’Etat a la charge de veiller à la sécurité des personnes et de leurs biens». C’est donc un cri du cœur qu’ils lancent aux autorités en commençant par le Président Macky Sall : «Aidez-nous à sécuriser la zone qui est devenue inaccessible et presqu’infréquentable du fait des bandits !»

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

source: http://www.lequotidien.sn/index.php/component/k2/tamba-pour-mettre-fin-aux-attaques-et-braquages-a-bala-les-chefs-de-village-exigent-une-brigade-de-gendarmerie

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?