Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Jeu, Fév
5 Nouveaux Articles

Tuerie de Boffa-Bayottes en Casamance, sécurité nationale les quatre actes de Macky

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

En conseil des ministres, hier mercredi, première réunion du genre qu’il a présidé depuis la survenue de cet incident condamné à l’unanimité par les autorités, toute la population et le Mfdc, le chef de l’Etat a exhorté  les forces de défense et de sécurité à engager tous les moyens requis afin de neutraliser durablement toutes les bandes armées qui sévissent sur l’ensemble du territoire national. «Le président de la République demande au gouvernement, de suspendre jusqu’à nouvel ordre, toutes les autorisations de coupe de bois et de procéder sans délai à la révision du Code forestier». C’est l’une des premières décisions prises par le président Macky Sall, suite au massacre de la forêt classé de Boffa-Bayottes lors du premier Conseil des ministres d’après la survenue de ce carnage ayant fait 14 morts et 7 blessés, tous des coupeurs de bois.  Selon le communiqué du conseil, saisissant cette occasion, le président Sall a enjoint le gouvernement «de diligenter dans les meilleurs délais toutes les enquêtes nécessaires en vue de mettre la main sur les auteurs directs de cet acte et leurs complices ; personnes qui seront recherchées, arrêtées, jugées et punies par la loi à la hauteur de leurs forfaits odieux. En outre, le chef de l’Etat demande aux forces de défense et de sécurité d’engager tous les moyens requis afin de neutraliser durablement toutes les bandes armées qui sévissent sur l’ensemble du territoire national.»
 
Auparavant, selon la source, abordant la sécurisation du territoire national et la consolidation de la dynamique consensuelle de paix dans la région naturelle de Casamance, le président de la République a «fait observer une minute de silence à la mémoire des victimes de l’attaque criminelle perpétrée par des bandits armés, le samedi 06 janvier 2018, dans l’arrondissement de Niaguis, région de Ziguinchor. Ainsi, le chef de l’Etat exprime toute la compassion de la Nation aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement à tous les blessés qui sont entièrement pris en charge par l’Etat.»
 
Enfin, Macky Sall «réaffirme son option fondamentale de consolider, par le dialogue inclusif avec l’ensemble des acteurs et le développement économique participatif, la dynamique consensuelle de paix entretenue dans la région naturelle de Casamance depuis son avènement à la magistrature suprême en avril 2012.»
 
POUR LA TRANSPARENCE TOTALE DANS LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES
 
Appréciant par ailleurs, l’état de mise en œuvre du processus de l’ITIE, le Chef de l’Etat «réaffirme sa volonté d’asseoir la transparence totale dans la gestion de nos ressources naturelles, qui appartiennent au peuple et adresse ses félicitations au Président du Comité national et à l’ensemble des membres du Secrétariat technique, pour les progrès conséquents, accomplis en matière de mise en œuvre de la norme ITIE au Sénégal. En effet, les rapports de conciliation de l’ITIE adoptés à date échue entre 2013 et 2016, ont permis à l’Etat de se doter de documents de référence complets qui donnent des indications claires et chiffrées sur l’état de la gouvernance du secteur extractif», lit-on dans le document. Dès lors, poursuit la source, le président de la République «demande au gouvernement de mettre en place, un groupe de travail constitué des représentants des ministères et structures de l’Etat pressentis pour la matérialisation des recommandations, afin d’impulser les réformes nécessaires à la transformation qualitative de la gouvernance du secteur. Il s’agit notamment de l’harmonisation du système national de classification des revenus budgétaires avec les normes internationales, pour une meilleure traçabilité des revenus extractifs et de leur utilisation, de la mise en œuvre effective des dispositions sur la péréquation et de la mise à jour des systèmes d’information du Trésor ainsi que son interfaçage avec les Douanes.»

 

source:http://www.sudonline.sn/les-quatre-actes-de-macky_a_37945.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?