Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
07
Mer, Déc
118 Nouveaux Articles

Nuisances des boites de nuit ‘’Ngalam’’ et ‘’Chez Iba’’, Le ‘’Y’en a marre’’ des populations riveraines qui menacent…

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Selon ces habitants de ce quartier dakarois du Point E, ils ne peuvent pas comprendre que nos gouvernants après avoir délivré l’autorisation d’exploitation à des propriétaires de bar, bar-restaurant ou autres boites de nuit, ne se soucient même plus du respect des règles. « La prostitution, c’est à gogo, pas de contrôle ni rien. Ce qui peut même pousser nos filles, nos sœurs à la débauche, des homosexuels qui se pavanent à la recherche de jeunes à détourner. 
La musique aussi nous envahit toute la nuit et même le matin, car la boite n’est pas insonorisée. Nous ne vous demandons qu’une chose : allez au quartier point E où nous habitons vers huit heures du matin, vous verrez ce que je vous dis. C’est du n’importe quoi, avec cette perversité vous ne pourrez pas croire que nous sommes dans un pays majoritairement musulman ! » fulminent-ils. Ces populations menacent de faire entendre dans les tous prochains jours, d’ailleurs elles n’excluent pas de s’en prendre directement à ce lieu. Pour les tempérer, nous leur avons demandé si elles ont saisi les autorités, mais à cela, ils nous ont répondu par une autre question : « Combien de fois ? Combien de fois ? !!! » Un autre renchérit pour nous dire que son cousin qui habite à Dieuppeul lui a expliqué qu’avec ‘’leur boite de nuit Chez Iba’’, ils vivent le pire eux aussi. 
Mais il avoue avoir du mal à croire qu’on puisse atteindre le ‘’pire’’ de ce qu’ils vivent. Pourtant, une connaissance que nous avons interrogé au téléphone, déclare pour confirmer ces propos : « Franchement, je ne sais pas ce qu’ils vivent avec le ‘’Ngalam’’, mais chez nous c’est purement une incitation à la débauche. On dit souvent que les mœurs se sont dégradés, mais il ne faut pas uniquement indexés les parents. Ce sont nos autorités qui laissent faire. Autrefois, les policiers en civil allaient dans ces lieux, faisaient des arrestations, mais maintenant rien… » A l’autre question, pourquoi choisir un site internet au lieu d’une marche ou des manifestations, la réponse tombe sans équivoque : « Macky Sall a dit à la télé qu’il vous suit, mais qu’il ne lit plus les commentaires. Si la police, le préfet et autres, font comme lui, les propriétaires n’auront plus quelqu’un pour bloquer nos plaintes ». Une autre façon de jeter la balle dans le camp des autorités ? En tout cas, Dakaractu tire la sonnette d’alarme sur cette colère qui couve !

source: http://www.dakaractu.com/Nuisances-des-boites-de-nuit-Ngalam-et-Chez-Iba--Le-Y-en-a-marre-des-populations-riveraines-qui-menacent_a59278.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?