Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Ven, Déc
118 Nouveaux Articles

Sénégal -Violence sexuelle à l’école: Le milieu influence le phénomène

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Selon Khadidiatou Sow Ndiaye, responsable du bureau genre à la Demsg,  le panel cherche à sensibiliser les acteurs de l’école et  à responsabiliser les élèves. « Nous avons fait porter aux élèves même l’activé, à travers le gouvernement scolaire, pour qu’il y ait plus d’impact », a-t-elle expliqué. Ainsi, pour donner le maximum d’informations aux élèves sur les  différentes formes de violence  et leurs conséquences, des experts ont échangé sur celle sexuelle en milieu scolaire.

Pour la juriste Soukeyna Ndaw Diallo, la violence en milieu scolaire est un acte inacceptable. Mieux, toute violence exercée sur une fille ou une femme constitue une entrave à la liberté humaine. Après avoir listé les principales formes de violence à l’école, Mme Diallo a indiqué que les plus récurrentes sont celles physiques, psychologiques et morales. Toutefois, elle a fait savoir que la violence sexuelle à l’école existe bel et bien au Sénégal, surtout dans les régions sud et sud-est. Un constat corroboré par son collègue psychologue, Pape Ladjiké Diouf. Seulement, ce dernier va plus loin que la juriste  en évoquant les causes et les conséquences du phénomène. Selon lui, la violence en milieu scolaire trouve son origine dans les familles. A l’en croire, elle est permanente dans nos salons, au sein du  couple, dans les télévisions  et l’internet. De l’avis du psychologue, l’enfant ne connaît que ce qu’il voit, ce qu’il vit. Et il y croit. « Un enfant élevé par un couple belliqueux, constamment en conflit, ou encore habitué à des films pornographiques, à des combats de lutte sanglants, il est évident qu’il sera violent. A  force d’intérioriser  tous ces actes, il finira par les extérioriser, l’école y compris », a fait remarquer M. Diouf. De la même manière, l’enseignante ou l’enseignant qui vit en permanence dans son foyer une situation conflictuelle  a tendance à transférer son amertume ou sa haine  sur ses élèves. Tout comme l’élève peut aussi déverser sa bile  sur son ou sa camarade pour le  moindre geste ou parole.

Pape Coly NGOME
SOURCE/ http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=38907:violence-sexuelle-a-lecole-le-milieu-influence-le-phenomene&catid=140:actualites

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?