Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

21
Mer, Fév
25 Nouveaux Articles

Le 1er mai célébré demain : Une manifestation sous le signe du dialogue social

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Visiter Sunu Jotaay, Dalaal akk jàm!

1er MaiLa célébration de la Fête internationale du Travail sera marquée, demain, 1er mai, par un grand rassemblement au stade Demba Diop de Dakar de la Coalition des confédérations syndicales des travailleuses et travailleurs du Sénégal. Un événement placé sous le thème : « Un pacte de stabilité sociale et d’émergence : pour un dialogue social renforcé porteur de progrès ». 
La fête internationale du travail, moment de mobilisation et de revendications syndicales, sera célébrée demain 1er mai. A Dakar, il est prévu un grand rassemblement de la Coalition des centrales au stade Demba Diop, après le traditionnel défilé.

 Le thème retenu pour cette année est « Un pacte de stabilité sociale et d’émergence : pour un dialogue social renforcé porteur de progrès ». 
Un thème qui reprend la première conférence sociale et la signature d’un pacte de stabilité sociale, le 15 avril dernier à Dakar. Cette cérémonie lancée par le président Macky Sall devait marquer le début d’une « nouvelle ère dans notre pays ». Celle d’un partenariat sain, productif et porté vers l’émergence du Sénégal qui, selon le chef de l’Etat, exige une forte mobilisation nationale.
A l’occasion de la signature de ce pacte social, le président Sall, s’adressant au patronat et aux travailleurs, avait rappelé que le gouvernement a déjà engagé dans tous les secteurs de la vie sociale des concertations qui reposent sur l’intérêt supérieur de la Nation. Il avait également souligné que l’Etat a pris d’importantes mesures comme la baisse de l’impôt sur les salaires, la revalorisation des pensions de retraite à hauteur de 10%, la baisse des prix du loyer, la bourse de sécurité familiale dont l’objectif est d’atteindre environ 250.000 ménages en 2017, la couverture maladie universelle, etc.

Réponse aux contre-performances économiques
Du côté des travailleurs, leurs représentants avaient affirmé que ce pacte social « doit permettre l’organisation régulière d’élections de représentativité, l’inscription dans la loi de finance d’une rubrique dédiée à la subvention des centrales syndicales, la facilitation de l’accès à l’habitat, la promotion du culte du travail  bien  fait  et de la compétence et le relèvement du niveau de performance de l’entreprise et de l’économie nationale ».
Lundi, au cours d’une conférence de presse, la Coalition des confédérations syndicales des travailleuses et travailleurs du Sénégal, composée de la Cnts, de la Csa, la Cnts/Fc, de l’Udts et de l’Unsas, a souligné que « ce Pacte de stabilité sociale et d’émergence économique, combiné au Plan Sénégal émergent, peut constituer une réponse pertinente aux contre-performances économiques que le pays a, jusqu’ici, connues ».
Cette Coalition des centrales syndicales a également rappelé que la fête du travail sera encore une nouvelle fois l’occasion de « décliner les principales revendications des travailleurs, de renforcer le dialogue social tripartite et le respect des droits syndicaux ». 
Parmi ces revendications, on note l’indexation des salaires au coût de la vie, l’organisation de l’économie informelle, la baisse significative des prix des denrées de première nécessité et des produits et services de consommation courante, mais également le renforcement du dialogue social, la revalorisation et la mensualisation des pensions de retraite, la mise en place d’un agenda annuel de négociation collective avec le dépôt des cahiers de doléances comme repère…

Omar DIOUF

source : http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=38972:le-1er-mai-celebre-demain-une-manifestation-sous-le-signe-du-dialogue-social&catid=78:a-la-une&Itemid=255

 Visiter Sunu Jotaay, Dalaal akk jàm!