Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

Toubacratie - Le “Dahira Safinatoul Amane bis” avait planifié une opération de “lapidation” de Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly, coupable d’avoir critiqué le choix du maire de Touba

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times


Et selon des sources généralement bien informées, les membres dudit “Dahira” avaient décidé d’obliger, par la force, Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly à remonter au créneau, pour retirer ses propos et présenter ses plates excuses à toute la Communauté mouride.

On a failli assister à un scénario pire que celui infligé à Moustapha Cissé Lô

Si Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly refusait de présenter ses excuses publiques, alors bonjour les dégâts.

Selon toujours les sources de Actusen.com, on aurait assisté à un scénario pire que celui infligé par Moustapha Cissé Lô, député Apr, dont les deux maisons, la boulangerie et le véhicule 4×4 ont été incendiés, lors de la furie des talibés de Serigne Abdou Fatah Mbacké, porte-parole de la famille de Feu le vénéré Serigne Fallilou Mbacké.

L’opération, qui a été planifiée par le “Dahira”, devait être dirigée par Serigne Modou Bara Doly, chef de file de “Safinatoul Amane bis”, et frère de même père que le coordonnateur de Bokk Guis-Guis.

Serigne Bara Doly rencontre les “commandos” du “Dahira Safinatoul Amane Bis” et les supplie de surseoir à l’entreprise de “lapidation” de son fils

Heureusement, informé du chaos qui se dessinait à pas de géant, d’autant plus que ce dernier avait pris toutes les dispositions pour en découdre avec les envahisseurs, son papa et non moins ancien sénateur Serigne Bara Doly a tout mis en oeuvre, pour convaincre les nouveaux régulateurs de la vie à Touba à surseoir à leur initiative de lapidation. Pour ce faire, il a reçu les membres de “Safinatoul Amane bis” pour les supplier de revenir à de meilleurs sentiments, non sans promettre de prendre langue avec son fiston.

Pour rappel, ce “Dahira” a pour objectif, entre autres, de faire face à toutes celles et à tous ceux qui oseraient braver l’interdiction de faire de la politique ou de goutter à la sauce de celle-ci dans le périmètre de Touba. Reste maintenant à savoir si Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly persiste dans son refus de retirer ses propos qu’est-ce qui va en advenir.

source: Actusen.com
 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?