Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

Lenteurs administratives, manque de ressources humaines,… : Viviane Bampassy touche les maux de la Fonction publique

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Viviane Bampassy, pile à l’heure dans un jeu de questions-réponses avec ces agents, s’est enquise des conditions de travail des  fonctionnaires. Le manque d’effectif et les lenteurs dans les procédures administratives ont été les principales complaintes des agents trouvés sur place. «Certains dossiers font plus de deux ans dans le circuit administratif au grand dame des usagers», regrette le médecin-chef du Centre socio-médical de la Fonction publique. 
Le ministre, qui a écouté religieusement les préoccupations des agents, a promis avec les travailleurs  de son département, d’apporter des solutions pour améliorer la qualité des ressources humaines et les conditions de travail. Pour autant, reconnaît-elle, des avancées ont été notées notamment dans la gestion de l’effectif du personnel qui a été dématérialisé. «Nous allons poursuivre dans cette dynamique pour gagner en temps, en célérité dans le traitement des dossiers. Parce que l’essentiel des dossiers qui sont gérés dans ce département sont des dossiers à incidence financière d’où le caractère sensible qui nécessite une célérité», soutient-elle.

Manque de communication
S’adressant aux agents de la Fonc­tion publique, Viviane Bam­passy a pointé du doigt le manque d’information de ses différents services qu’elle a elle-même constaté. Les agents de l’Etat, notamment les enseignants et des autres corps fonctionnaires, non fonctionnaires et agents contractuels de l’Etat ne maîtrisent pas les statuts de la Fonction publique. D’où, selon elle, la nécessité de communiquer. Encore et encore. A titre d’exemple, le directeur de la Fonction publique a évoqué le fait que les agents ne connaissent même pas que seul le Centre médico-social de Fonction publique est habileté à délivrer des certificats médicaux. 
Tout de même, le ministre a bon espoir qu’avec le renouveau de la Fonction publique à travers les nombreux chantiers ouverts, son personnel va relever le défi. «C’est à eux de porter ces chantiers pour mettre en place une administration plus performante, plus à l’écoute des usagers mais aussi une administration qui va améliorer la gestion de la qualité de son personnel. Car, il nous faut un ministère fort avec des agents forts», note-t-elle. «Nous pouvons le faire car, avons une administration riche avec des gents expérimentés et de nouvelles recrues», ajoute-t-elle.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

source:http://www.lequotidien.sn/index.php/component/k2/item/34033-lenteurs-administratives-manque-de-ressources-humaines--viviane-bampassy-touche-les-maux-de-la-fonction-publique

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?