Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
27
Dim, Nov
97 Nouveaux Articles

Serigne Modou Sidy Mbacké tacle le maire de Touba: « la commune de Touba est entre le marteau du gourmand et l’enclume de l’opportuniste »

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 


Pour lui, le maire s’est payé la tête des conseillers en amassant des sommes d’argent indues inscrites dans les rubriques : carburant, frais de missions et divers. « 15% du budget de fonctionnement est réservé aux dépenses diverses, 8% de ce même budget est alloué au carburant, ce qui fait 24% affectés à des rubriques inutiles. Nous dénonçons une manipulation absurde de l’argent des contribuables et nous accusons le maire de la commune », dira-t-il.

Le Mbacké-Mbacké qui a, récemment, mené un combat aux côtés de la famille de Serigne Saliou Mbacké contre le milliardaire Aliko Dangotte relativement aux terres de Pout, pense qu’il est de son devoir d’alerter les autorités religieuses de la cité. « La commune est entre le marteau du gourmand et l’enclume de l’opportuniste » dixit le fils de Serigne Sidi Abdou Lahad Mbacké.

Pour lui, il faut nécessairement battre le fer pendant qu’il est encore chaud. Notre interlocuteur d’interpeller Pape Sarr, le secrétaire financier à s’armer davantage de vigilance pour contrer les « roublards » même si, par ailleurs, dit-il, ces derniers cherchent à le limoger. Serigne Modou Sidi de s’offusquer de la passation nébuleuse des marchés. « C’est inadmissible que ‘une seule entreprise se permette 50 DRP (demandes de renseignements et de prix).

Toutefois, le Mbacké-Mbacké, leader de l’organisation internationale : « Le Miséricordieux » espère que certains conseillers comme Serigne Djily Mbacké, Serigne Cheikh Abdou Mbacké Bali… sauront être les sentinelles pour que les dérives soient évitées.

Mohamed Joe DIOP gfm.sn

Dans la seconde moitié de l’émission, Serigne Modou Sidi Abdou Lahad écorchera Cheikh Amar, en passant,. Ceci fait suite à l’accrochage qui a eu lieu entre les gorilles du patron de Tse à l’homme d’affaires Serigne Mboup. Témoin des faits , le Mbacké-Mbacké accuse Cheikh Amar de s’être entouré de gardes du corps très brutaux et d’avoir cherché à installer sa loi chez autrui.

 

 

 

source:http://www.leral.net/Serigne-Modou-Sidy-Mbacke-tacle-le-maire-de-Touba-la-commune-de-Touba-est-entre-le-marteau-du-gourmand-et-l-enclume-de-l_a123288.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?