Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Jeu, Déc
93 Nouveaux Articles

CONTROVERSE AUTOUR DE LA CITE DES FONCTIONNAIRES – Les vérités de Peacock Investment sur les terres de Diamniadio

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

 C’est une pile de documents que M. Dbilij a exhibée pour démonter les accusations de ses contempteurs. Il commence par préciser par les déclarations de cette minorité n’engagent pas les populations. Ce sont quelques personnes qui veulent se faire entendre pour donner des gages à des gens qu’ils ont escroqués en leur vendant des terres qui appartiennent à Peacock Investment.

 

 

Le patron de Peacock Investment brandit le décret alors signé par Me Wade pour démentir ceux qui soutiennent que sa société ne dispose d’aucun acte légal qui atteste de la propriété des terres. C’est le 23 juin 2010 que l’ancien chef de l’Etat avait signé le décret n° 2010-1074 qui prescrit l’immatriculation au nom de l’Etat d’un terrain du domaine national situé à Diamniadio d’une superficie de 80 hectares en vue de son attribution par voie de bail à Peacock Investment. Aussitôt après, le holding a entamé une procédure pour immatriculer le terrain en son nom. Le 4 mars 2011, les Marocains signent avec l’Etat du Sénégal une convention de bail portant sur les 72 hectares immatriculés sous le Titre foncier n° 5596/R. Annuellement, Peacock Investment verse à l’Etat 97 millions au titre de droits de bail. Sans compter les 500 millions en guise de redevances foncières. A ce jour, le Dg jure que l’entreprise est en règle avec l’Etat.

Cette étape terminée, M. Dbilij ajoute que toutes les contraintes ont été levées. Une commission alors composée de tous les services départementaux avait arrêté une liste qui fixe les dédommagements des impenses. Le montant total a été décaissé d’après le Directeur. Ses dires sont confirmés par le Procès-verbal de la commission. D’ailleurs, dans le document, on précise que la plupart des personnes affectées par le projet ont été dédommagées. Mieux, quelques personnes touchées ne se sont pas encore manifestées, leur argent est consigné en attendant qu’elles fassent signe de vie.

Par ailleurs, Adil Dbilij en profite pour rappeler que Peacock Investment est un grand groupe marocain présent dans les secteurs de l’assurance, de la logistique avec la gestion d’un grand terminal céréalier, les Btp, l’aviation et l’immobilier. Il révèle que le groupe construit chaque année entre 2 500 et 5 000 logements au Maroc et que la Cité des fonctionnaires de Diamniadio est la première expérience à l’étranger. D’où la décision prise par le groupe de faire du social en proposant des logements au plus bas prix sur le marché sénégalais.

NDIAGA NDIAYE

 

source:http://www.gfm.sn/controverse-autour-de-la-cite-des-fonctionnaires-les-verites-de-peacock-investment-sur-les-terres-de-diamniadio/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?