Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Lun, Fév
5 Nouveaux Articles

Sénégal - MERCREDI DE TOUS LES DANGERS A DAKAR MACKY, A L’ÉPREUVE DE L’OPÉRATION «FIPPU»

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

Le bras de fer qui oppose l’opposition et le pouvoir en place risque de déboucher en ce jour, mercredi 04 février, sur des évènements qui pourraient être largement préjudiciables à l’apaisement du champ politique.  C’est en effet ce mercredi que l’opposition pilotée par l’ex-chef de l’Etat Abdoulaye Wade entend démarrer sa fameuse opération «Fippu» ou ère de résistance contre le régime de Macky Sall. 
 
 
Le début de l’opération devra coïncider avec l’organisation sur la place de l’Obélisque d’une manifestation dont l’autorisation n’avait été octroyée par le préfet du département de Dakar.  Mais le Pape du Sopi et ses alliés n’en ont cure. Avant-hier, Me Wade  a donné rendez-vous à tous ses alliés et militants à la place de l’Obélisque pour l’opération «Fippu rek » ou  « la résistance contre le régime dictatorial de Macky Sall » , selon ses propres termes. Moins de quarante-huit après avoir forcé le barrage de la police pour se rendre par la force à la place de l’Obélisque où devait se tenir un meeting interdit de son parti, le patron du Pds était encore monté au créneau, lundi, contre le régime en place.  « Que toute la population vienne mercredi devant la permanence pour rejoindre avec nous la place de l’Obélisque. Et si Macky interdit notre marche, je demanderai que tout le monde aille devant la Présidence... », avait dit Me Wade.
 
Seulement, avec cette manifestation au forceps des libéraux non autorisée par les pouvoirs publics, les nuages qui planent sur Dakar présagent de moult risques. En face des libéraux, on retrouve la police en alerte maximale. C’est un impressionnant dispositif sécuritaire qui  attend le Pape du Sopi et ses partisans sur la place de l’Obélisque.  Selon certaines informations, la hiérarchie a concocté un impressionnant dispositif sécuritaire pour faire respecter l’interdiction de la manifestation.  Il ressort de ces sources que la hiérarchie de la police entend opérer avec un dispositif traditionnel de maintien de l’ordre. Seulement, ce dispositif traditionnel est appelé à être flexible pour apporter une opposition proportionnelle à l’attaque. 
 
La stratégie retenue serait donc d’occuper le terrain et de “bunkeriser” la place de l’Obélisque. Pour ce faire, les éléments des commissariats d’arrondissement de la Médina, du Point E, de Bel Air et du commissariat central ont été réquisitionnés.  Qui plus est, relèvent certaines informations, ces hommes seront appuyés en nombre conséquent par les éléments du Groupement Mobile d’Intervention (Gmi) ainsi que de certaines unités d’élite. Et tout ce dispositif humain sera renforcé par des éléments en civil qui vont se mêler à la foule aux fins des tâches d’identification de cible et de parer à toute infiltration. 
 
 A défaut d’éviter cette imminente confrontation, par une autorisation de dernière minute de la manifestation et son encadrement par la police ou par un revirement de Me Wade et de ses partisans, Dakar retient son souffle !
 
source: http://www.sudonline.sn/macky-a-l-epreuve-de-l-operation-fippu_a_22942.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?