Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mar, Nov
93 Nouveaux Articles

Sénégal - Problèmes constatés à l’Etat-civil, les abris provisoires, les violences faites aux filles : Ces menaces à l’atteinte des objectifs du Paqueeb

SOCIÉTÉ
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Cette rencontre cherche à partager les tenants et les aboutissants de ce programme avec tous les acteurs et surtout des élus locaux pour une meilleure mobilisation des communautés à l’effet d’une synergie d’actions pour l’atteinte desdits objectifs.» Avant d’ajouter : «L’inspection de l’éducation va signer des contrats de performance avec les 262 écoles élémentaires sur 272 existantes, retenues dans le programme sur la base de projets éducatifs élaborés à la suite d’un diagnostic des priorités et contraintes de l’heure.»

Au cours des débats, plusieurs intervenants ont relevé des con­traintes qui pourraient constituer des menaces pour l’atteinte des objectifs assignés à ce nouveau programme du système éducatif sénégalais. 
D’abord, l’obtention d’une pièce d’Etat-civil, surtout pour la commune de Vélingara, dont le maire est interdit de signer des actes de naissance alors que les archives ont disparu lors des émeutes de mars 2010. Pour cette année, plusieurs milliers d’élèves de l’élémentaire sont déjà frappés de forclusion pour le dépôt des dossiers de candidature.
L’inspection de l’éducation est en train de voir les stratégies pour permettre à ces mômes de se présenter à ce premier examen.
L’autre écueil relevé est relatif aux violences faites aux filles. Ici, les mutilations génitales féminines, les mariages forcés et précoces et le travail des enfants (petit commerce dans les marchés, travaux ménagers et champêtres) sont le lot quotidien des filles qui, du fait des traumatismes et du stress qui en résultent, suivent mal les enseignements-apprentissages. 
Last but not least, on dénombre plus de 300 abris provisoires dans les écoles élémentaires. Ces types de classes ouvrent tardivement et ferment assez tôt, compromettant du coup l’atteinte du quantum horaire annuel de 900 heures nécessaires pour l’achèvement et la maîtrise des programmes des classes. 
Au terme de cette journée d’échanges et de partage, les acteurs ont pris des engagements dans le sens d’accompagner le programme, mais selon le maire de Kan­diaye, Aliou Baldé, «sous réserve que nous ayons un regard sur l’utilisation de l’argent par les enseignants»

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

source: http://www.lequotidien.sn/new/index.php/component/k2/problemes-constates-a-l-etat-civil-les-abris-provisoires-les-violences-faites-aux-filles-ces-menaces-a-l-atteinte-des-objectifs-du-paqueeb.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?