Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Mar, Déc
118 Nouveaux Articles

Le ministre amadou ba sur les montants exacts des sommes recouvrées dans la traque des biens mal acquis «il arrive que l’on dise la même chose avec des chiffres différents»

Biens mal acquis
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times


 
Pour rappel, le montant exact des sommes recouvrées dans le cadre de la traque avait soulevé une véritable polémique au sein de la classe politique. C’est l’ex-premier ministre du Sénégal (1er septembre 2013 au 4 juillet 2014), Aminata Touré, qui avait vendu la mèche, après une sortie médiatique le 18 décembre 2017, au cours de laquelle elle affirmait que l’Etat a recouvré 200 milliards F Cfa dans la traque des biens mal acquis.
 
De suite, elle s’était attiré les foudres de la classe politique et de la société civile qui avaient contesté les chiffres avancés. Même le  Gouvernement avait mis sa main à la pâte en faisant savoir cependant que seuls 152 984 119 934 francs CFA ont été recouvrés, en trois exercices budgétaires. Suffisant pour pousser le Pds de Me Abdoulaye Wade à s’infiltrer dans la brèche.
 
Le premier parti de l’opposition avait demandé tout simplement la mise en place sans délai d’une commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur la réalité des déclarations en question et sur les montants effectivement recouvrés par l’Etat. De fil en aiguille, la polémique s’était tassée pour être versée par la longue litanie des débats politiques qui alimentent la chronique sans déboucher sur quelque chose de concret.    

 

source:http://www.sudonline.sn/il-arrive-que-l-on-dise-la-meme-chose-avec-des-chiffres-differents_a_38332.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?