Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Jeu, Déc
93 Nouveaux Articles

Sénégal- DES MILLIARDS DANS LA TRAQUE DES BIENS SUPPOSES MAL ACQUIS Le fossé abyssal entre riches et pauvres

Biens mal acquis
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times


Cependant, les biens supposés mal acquis évalués à coups de milliards font frissonner plus d’un au Sénégal. Le Sénégalais lambda est amené  à se poser la question suivante : il y a donc autant d’argent au Sénégal ? En tout cas, tout porte à le croire. En atteste le titre du journal Sud Quotidien paru le week-end dernier et faisant état de la supposée fortune de Aïda Ndiongue.  47 milliards de FCfa, c’est le montant faramineux présumé «illicite» qui a été saisi des avoirs de l’ex-sénatrice et maire des Hlm, Aida Ndiongue.

Autre affaire, et pas des moindres, estimée à coups de milliards, ‘’l’affaire Karim Wade’’. Le fils de l’ancien Président de la République, Abdoulaye Wade est en détention depuis le 15 mars 2013. La mise en demeure du Procureur spécial fait état d’un patrimoine qui vaudrait 694 450 390 174 francs CFA, soit 1 milliard 58 millions 682 mille 795 euros. Un montant exorbitant que la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (Crei), lui demande de justifier.
 
Les banques « explosent » encore une fois dans une autre affaire, celle liée à l’ancien directeur général du Port autonome de Dakar (Pad), Bara Sady. Il a été placé sous mandat de dépôt le jeudi 28 novembre 2013. L’ex-patron du Port dont la gestion qualifiée de «calamiteuse» a été décriée aussi bien par des rapports de l’Ige que de la Cour des comptes, est poursuivi pour escroquerie de deniers publics et corruption active portant sur une somme de 48 milliards de Fcfa.
 
Le grand fossé entre les nantis et les pauvres au Sénégal a été, une fois de plus, mis à nu par la supposée fortune «illicite» de Tahibou Ndiaye. L’ancien Directeur du Cadastre est poursuivi pour enrichissement illicite. Déjà convoqué au mois d’août dernier par le procureur spécial de la Crei, il est prié de justifier une fortune personnelle évaluée à près de 7 milliards de FCfa. Il croupit en prison depuis le 4 décembre 2013.

Dans un Sénégal où les 57,4% de la population vivent mal, autant de milliards donnent le tournis et en révoltent plus d’un sénégalais dans un pays où il y a un manque criard d’emplois, avec des zones sans eau ni électricité, sans infrastructures, etc. Les montants annoncés lèvent le voile sur le fossé abyssal qui existent entre le Sénégal d’en haut et celui d’en bas.

source:http://www.sudonline.sn/le-fosse-abyssal-entre-riches-et-pauvres_a_17177.html

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?