Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Jeu, Déc
93 Nouveaux Articles

Biens mal acquis: l'enquête qui blanchit Karim, Macky sall sur une mauvaise pente

Biens mal acquis
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Après le démenti de certaines sociétés des pays du Golf, d'autres résultats d'enquêtes tombent et s'avèrent tout aussi infructueux. 

Dans la dernière livraison de la "Lettre du Continent" parcouru par piccmi.com, le procès verbal, établi par les enquêteurs de la plateforme des avoirs criminels, fait état de comptes bancaires de Karim Wade, ayant existé avant 2000 et fermés depuis 2003. Les limiers de "L'Office Central pour la répression de la grande délinquance financière" affirment ainsi, dans le même rapport, que Karim Wade dispose donc d'un seul compte bancaire ouvert à la Société Générale. Ce procès verbal coupe net; le mis en cause n'aurait donc pas de produit d'épargne, ni de coffre fort encore moins de procuration sur des comptes de tiers. 

Ce tableau provoque, non seulement, un malaise au sommet de l'Etat mais va encore décrédibiliser fortement la gouvernance de Macky Sall. D'autant que la machine judiciaire, utilisée pour coincer ses adversaires, est accablante convertie dans le coût de nos pauvres francs. De la même manière que le temps passé à traquer un "innocent" pourrait convaincre sur l'incompétence d'une équipe au delà de paraître comme une absurdité, purement entretenue, pour leurrer le peuple. Macky Sall est donc mis à l'épreuve. La course vers les fameux avoirs de Wade fils le laisse sans le souffle. Et le mois de juin, pendant lequel est prévu le procès de l'ancien ministre d'Etat, est tout de danger pour l'actuel président de la République du Sénégal. 

Le sursaut de l'homme d'Etat ou tout simplement du politique peut être tout de mystère mais n'affecterait point le duel dans une ultime phase. Car, il faut le souligner, l'épisode de la traque des bien supposés mal-acquis ouvrirait ainsi la brèche aux pourfendeurs de l'actuel régime qui se trouveront, désormais, devant un argument de taille. Ils le conduisent, irrévocablement, sur le banc des accusés pour qu'il réponde, à son tour, de ses actes...impardonnables.
 

DST - Piccmi.Com

Mardi 6 Mai 2014 - 08:37
SOURCE:http://www.piccmi.com/BIENS-MAL-ACQUIS-L-enquete-qui-blanchit-Karim-Macky-Sall-sur-une-mauvaise-pente_a15936.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?