Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
05
Dim, Fév
5 Nouveaux Articles

Police Dieuppeul – affaire salace d’une passe entre une prostituée et son client

Prostitution - Thiaga Sénégal
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Faut-il rire ou pleurer, à la lecture de l’embrouille qui a mis aux prises la prostituée Atis Sèye et son partenaire Ayé Sèye ?  Après un accord pour une partie de jambes en l’air, moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes, c’est à la police que ce couple assez singulier a fini son escapade nocturne. Et pourtant, tout semblait bien parti lorsque le marchand ambulant, possédé par un désir ardent de soulager sa libido, s’est engouffré dans le bar à l’enseigne «Chez J…», sis au Point E. Là, ayant jeté son dévolu sur l’une des filles de joie, Atis Sèye, 26 ans, qui, bien que divorcée et mère d’un enfant, présentait, sous le reflet des lumières tamisées de la boîte, tout son charme de jeune fille. La formule d’approche déroulée, le marchand ambulant convient avec sa partenaire de partager un moment d’intimité, moyennant la somme de 5 000 FCfa.

Seulement, Ayé Sèye, qui ne doute pas de sa virilité, propose deux passes à la prostituée contre la somme de 10 000 FCfa. Le principe acquis, le couple quitte le bar «Chez J…» vers 4 heures du matin, direction une auberge de la place choisie par la marchand ambulant. Après avoir honoré le prix donnant accès à une chambre de passe, le couple décide de passer à l’acte. Ils entretiennent un premier rapport qui, aux yeux de la prostituée, a semblé interminable. Aguerrie à ce type de «supplice», la fille de joie encaisse le coup, mais rechigne à récidiver. En bon Don Juan, son partenaire, qui en voulait encore, trouve les mots justes pour la rassurer. Et c’est parti pour un second marathon sexuel. Mais le bonhomme est tellement endurant que le préservatif finit par éclater. Une aubaine pour la prostituée, qui a fait savoir à son partenaire qu’elle avait fini d’honorer sa part du contrat et qu’il était hors de question qu’elle reste dans cette pièce une minute de plus.

SOURCE: http://www.gfm.sn/police-dieuppeul-affaire-salace-dune-passe-entre-une-prostituee-et-son-client/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?