Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Jeu, Mar
306 Nouveaux Articles

Au Zimbabwe, le gouvernement défend son président Robert Mugabe après les appels à son départ. En début de semaine, ça n'est autre que Julius Malema, l'enfant terrible de la politique sud-africaine, qui a appelé le leader de 92 ans à quitter le pouvoir pour le bien de son pays.

Dans un communiqué cinglant, le ministre zimbabwéen de l'Information s'en prend à Julius Malema, le qualifiant de charlatan politique. « Comment ce soi-disant révolutionnaire habillé en Gucci, peut-il se permettre de s'adresser ainsi au président Robert Mugabe ? » demande le ministre.

   La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) renforce la pression sur le président Yahya Jammeh pour la sortie de la crise post-électorale en  Gambie. A l’issue de la 50e session ordinaire de la Conférence des  chefs d’Etat et de Gouvernement,  tenue le  17  décembre à Abuja (Nigéria), la CEDEAO met en garde Jammeh, invité à accepter le verdict des urnes et s’abstenir de tout acte de nature à compromettre la transition et le transfert pacifique du pouvoir, le 19 janvier prochain, au président élu Adama Barrow. La CEDEAO s’est également engagée à diverses autres mesures destinées en fin de compte à tourner définitivement la page Jammeh.

James Gomis, membre du Comité de coordination de l’opposition à Dakar.

Le candidat de l’opposition à la Présidentielle gambienne, Adama Barrow, se chargera de mener des réformes s’il sort vainqueur du scrutin jeudi prochain. L’urgence se trouve à ce niveau, selon James Gomis, membre du Comité de coordination de l’opposition à Dakar. Ce dernier accuse le Président Jammeh d’être le principal auteur «de la dégradation des institutions» en gouvernant son pays comme «un despote».

Une centaine de Sénégalais ont marché dans le centre de Munich, en Allemagne, vendredi dernier. Venus de plusieurs villes allemandes et appuyés par d’autres étrangers, surtout d’Afrique noire, ils ont manifesté dans le calme pour dénoncer, notamment les discriminations dont ils seraient victimes lorsqu’ils recherchent du travail et les lenteurs pour l’obtention de titres de séjour. Sur la vidéo ci-dessous, ils agitent des pancartes sur lesquelles sont inscrites en allemand leurs revendications.

    La situation des  sénégalais migrants et leur réinsertion une fois de retour au bercail ont ponctué les débats d’hier, vendredi 16 décembre, lors de la célébration de la Journée internationale des migrants sous le thème «Ensemble: respect, sécurité et dignité pour tous». Il ressort de la rencontre organisée à l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar que même s’il n’y a pas de statistiques sur le nombre exact de migrants sénégalais, faute de recensement des Sénégalais de l’extérieur (nos compatriotes s’expatriant de façon illégale), 6000 Sénégalais vivent sur les côtes italiennes et de manière informelle. Quid des cas décès ou disparus ? 

  Les affrontements  qui ont éclaté lundi à Bria, entre les éléments armés du FPRC et de l’UPC, inquiètent la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).   

A travers un communiqué signé par son porte-parole, la MINUSCA  appelle à la fin immédiate de ces affrontements,  «soulignant que les deux groupes seront tenus pour responsables des violences, en particulier sur les populations civiles».

La mort de l’étudiant sénégalais en formation pratique dans un laboratoire de l’hôpital de La Timone de Marseille n’a pas encore révélé tous ses secrets. Marcel Sy ne s’est peut-être pas suicidé. Le jeune étudiant qui a parlé avec des amis la veille de sa mort était, à travers ses messages, plein de vie. Du côté des gens qui l’ont connu, on décrit un homme très sympathique, toujours souriant et qui aimait la vie.

Le président gambien Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 1994, a été battu à la présidentielle de jeudi par l'opposant Adama Barrow qui a obtenu, d'après les résultats provisoires, 44 pour cent des suffrages contre 40 pour Jammeh au pouvoir depuis 1994.

S’adressant à la presse, vendredi matin, le président de la Commission électorale indépendante, Alieu Momar Njie,
a fait remarquer qu’« il est vraiment exceptionnel que quelqu'un qui a dirigé le pays aussi longtemps, ait accepté sa défaite ».

Deux sénégalais auraient trouvé la mort au Costa Rica ces derniers jours. Selon les informations de Senego livrées par l’unique rescapé qui se nomme Mamadou Ndiaye, les deux sénégalais avec qui il tentait l’aventure vers les Etats-unis en quittant le Brésil auraient été tués. Selon, la même source qui a contacté personnellement la rédaction de Senego, les deux victimes se nommeraient Bamba Dione et Abdou Lahat Sène. L’unique survivant a déclaré à Senego, qu’il ignorait les lieux de résidence au Sénégal de ses deux concitoyens tués. 

Le Cameroun lutte contre la fraude à l’identité avec la nouvelle solution eID de Gemalto

Plus de 100 références en programmes gouvernementaux

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 7 septembre 2016/ -- Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) (www.Gemalto.com), leader mondial de la sécurité numérique, apporte son soutien à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale (DGSN) du Cameroun dans sa lutte contre la fraude et la contrefaçon avec le déploiement de Sealys Color in PC pour les cartes d’identité électroniques (eID) en polycarbonate, une première en Afrique.