17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

Bientôt deux siècles, depuis que l’esclavage a été aboli. Cependant, il y a des survivances de cette pratique moyenâgeuse en Mauritanie, précisément au village de Dawalel, dans la région de Gorgol, à 5 km du Fouta.
Selon le site AFRIQUEMIDI.COM qui apporte l’information, « ces esclaves ne souffrent d’aucun complexe par rapport à leur condition sociale. Ils se glorifient presque de ce statut qu’ils mettent sous le compte des traditions ancestrales qu’il faut sauvegarder ».

KINSHASA, République Démocratique du Congo, 6 février 2018/ -- Le casse-tête politique des élections nous a tous aveuglé : l’urgence en RD Congo est autant politique qu’elle est humaine et humanitaire. Oui, il faut tout faire pour que le peuple congolais puisse choisir ses dirigeants à la fin 2018. Mais, au début de 2018, la priorité absolue est de protéger la vie de 13 millions de personnes menacées par la catastrophe humanitaire en cours au Kasaï, au Kivu, au Tanganyika et autres provinces du Congo. Et cela passe impérativement par une conférence internationale des donateurs pour financer les 1,68 milliard de dollars du plan de réponse humanitaire des Nations Unies pour le Congo.

Accusée de racisme et de répression abusive des vendeurs ambulants sénégalais, la mairie de Barcelone met en place des politiques publiques afin d’éviter les confrontations et les rapports de domination avec les « manteros ».

« La situation sociale est tendue et nous avons appris à nous surpasser. Cependant il faut savoir que nous venons de mouvements sociaux et que politiquement on nous tord la main souvent.

La Guinée-Bissau attend la nomination d’un nouveau Premier ministre après la démission ce samedi de Umaro Cissoko Emballo. Nomination d’autant plus pressante qu’expire, ce mardi soir, le délai fixé par la Cedeao au chef de l’Etat pour qu’il se conforme à l’accord de Conakry, signé en octobre 2016. Va-t-on vers la nomination d’un ministre de consensus qui puisse rester en place jusqu’aux élections législatives et une résolution du blocage institutionnel qui sévit depuis août 2015 ? Rien n’est moins sûr. A quelques heures de l’expiration de ce délai, beaucoup d’incertitudes demeurent.

Organisée par l’Institut Français de Tunisie le 1er février 2018, la Journée Franco-Tunisienne de la société civile aurait pu être l’occasion pour le président français d’écouter l’analyse de la société civile quant au climat de plus en plus tendu relatif aux droits humains et à la mise en place des acquis et instances instaurées  par la Constitution.

En réalité, la rencontre ne s’est soldée que par quelques mains serrées et une belle photo de famille.

Le gouvernement Modi, attaché à la défense de la religion hindoue, a décidé de mettre fin aux rabais que la compagnie Air India octroyait jusqu’ici aux musulmans se rendant en Arabie Saoudite pour le hadj.

Considérée de prime abord comme une mesure anti-musulmans, la décision du gouvernement indien, annoncée mardi 16 janvier, de mettre fin aux ristournes concédées aux croyants se rendant à La Mecque pour le pèlerinage annuel (hadj) est avant tout “une bonne nouvelle” pour les défenseurs de la laïcité, assure le site d’information Scroll. “Ces aides consistaient essentiellement à accorder des réductions sur les vols de la compagnie [nationale] Air India” à destination de l’Arabie Saoudite, et étaient “contestées depuis de longues années”.

Les membres du Parti démocrate conservateur de Suisse pensent clairement dans cette direction. Nous avons interviewé un de ses dirigeant qui nous a dit que c’était ce qu’ils attendaient depuis des décennies. Il dit que si rien n’est fait, la Suisse sera remplie de Métis et de Noirs dans le futur et c’est quelque chose que nous ne pouvons pas tolérer. 

on ne sait pas si un tel projet sera voté car de nombreuses organisations de défense des droits de l’homme critiquent déjà l’idée et disent que c’est une discrimination raciale et une honte pour le Parti démocratique conservateur Suisse. 

 Venu prendre part à la conférence de reconstitution des fonds du Partenariat mondial pour l’éducation(Pme), le président ghanéen a tant soit peu fait la morale à ses homologues africains. En effet, Nana Akufo-Addo a fait savoir à ses collègues de présidents que «nous ne pouvons pas dépendre des autres pour financer notre éducation». Précisant sa pensée, il a indiqué que cette invite n’est pas pour tourner le dos aux bailleurs de l’éducation. A son avis, si les pays africains continuent de dépendre du financement des donateurs pour leur éducation, au cas où il y aurait des changements, il y aura des problèmes.
 

New York - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a salué mardi (11/01) la publication du rapport du Secrétaire général des Nations Unies intitulé Rendre les migrations bénéfiques à tous. Le rapport intervient à un moment crucial dans le processus d’élaboration d’un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, et il contribuera grandement au discours mondial sur la migration internationale.

« Rendre les migrations bénéfiques à tous » apporte une analyse et une vision prospectives ainsi qu’une approche raisonnée aux défis contemporains autour de la migration et à la manière de les aborder », a déclaré Michele Klein Solomon, Directrice générale chargée du pacte mondial sur la migration.

Les présentateurs et commentateurs dénoncent le "racisme" du président américain. 

DONALD TRUMP - Éditorialistes, présentateurs et journalistes américains montent au créneau après le dérapage de Donald Trump. Ce jeudi 11 janvier, le président américain a déclenché une nouvelle polémique avec ses propos concernant les migrants haïtiens et africains: