17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

De nombreuses femmes quittent Dakar pour aller travailler en Arabie Saoudite, au Liban ou au Maroc. Une expérience qui tourne souvent à l’esclavage moderne. 

Lorsque Boury raconte son séjour en Arabie Saoudite, la colère et la peur le disputent au dégoût. 
« C’était l’enfer. Le premier jour, ils m’ont touché les cuisses et les fesses. Pendant que je travaillais, les fils du patron me reluquaient tout le temps. Je dormais habillée, un couteau à la main. » 

 

L’Esperanza de Greenpeace mène actuellement une expédition en Afrique de l’Ouest afin de documenter la menace que constitue la surpêche pour l’environnement marin et la sécurité alimentaire de millions d’Africains

BISSAU, Guinée Bissau, 28 mars 2017/ -- Quatre bateaux de pêche ont été arraisonnés dans les eaux de la Guinée Bissau après des patrouilles conjointes menées par Greenpeace (www.Greenpeace.org/Africa/fr) et le département de la surveillance des pêches de la Guinée Bissau, le FISCAP, qui ont permis de constater de multiples infractions. Les résultats de la surveillance conjointe ont été présentés au Président José Mário Vaz lors de sa visite du navire 'My EsPeranza' de Greenpeace le mardi. 

Organisé chaque année dans la ville de Bahir Dar, dans le nord de l’Ethiopie, le Forum de Haut Niveau de Tana est un rassemblement informel de chefs d’Etat et de gouvernement ; de dirigeants d’organisations régionales ; de la société civile ; du secteur privé ; et d’éminents universitaires et praticiens

ADDIS ABEBA, Éthiopie, 25 janvier 2017/ -- Le Secrétariat du Forum de Haut Niveau de Tana sur la Sécurité en Afrique (www.TanaForum.org) a annoncé aujourd’hui que la Présidente de la République du Libéria, S.E. la Présidente Ellen Johnson Sirleaf sera la Conférencière d’honneur du Sixième Forum de Tana prévu les 22 et 23 avril 2017.

    La situation des  sénégalais migrants et leur réinsertion une fois de retour au bercail ont ponctué les débats d’hier, vendredi 16 décembre, lors de la célébration de la Journée internationale des migrants sous le thème «Ensemble: respect, sécurité et dignité pour tous». Il ressort de la rencontre organisée à l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar que même s’il n’y a pas de statistiques sur le nombre exact de migrants sénégalais, faute de recensement des Sénégalais de l’extérieur (nos compatriotes s’expatriant de façon illégale), 6000 Sénégalais vivent sur les côtes italiennes et de manière informelle. Quid des cas décès ou disparus ? 

Les opportunités d’investissement, de commerce et de développement dans le secteur de l’électricité en Afrique subsaharienne sont estimées à 835 milliards de dollars d’investissement en capital

LE CAP, Afrique du Sud, 31 mars 2017/ -- Le salon primé African Utility Week (www.African-Utility-Week.com), qui se déroulera du 16 au 18 mai au Cap, présentera les solutions innovantes et locales du continent pour affronter les défis énergétiques et hydrauliques qu'il rencontre, et leur potentiel dans la création d'opportunités aussi passionnantes que lucratives pour les services publics et les fournisseurs du secteur.

Au Zimbabwe, le gouvernement défend son président Robert Mugabe après les appels à son départ. En début de semaine, ça n'est autre que Julius Malema, l'enfant terrible de la politique sud-africaine, qui a appelé le leader de 92 ans à quitter le pouvoir pour le bien de son pays.

Dans un communiqué cinglant, le ministre zimbabwéen de l'Information s'en prend à Julius Malema, le qualifiant de charlatan politique. « Comment ce soi-disant révolutionnaire habillé en Gucci, peut-il se permettre de s'adresser ainsi au président Robert Mugabe ? » demande le ministre.

Le président gambien Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 1994, a été battu à la présidentielle de jeudi par l'opposant Adama Barrow qui a obtenu, d'après les résultats provisoires, 44 pour cent des suffrages contre 40 pour Jammeh au pouvoir depuis 1994.

S’adressant à la presse, vendredi matin, le président de la Commission électorale indépendante, Alieu Momar Njie,
a fait remarquer qu’« il est vraiment exceptionnel que quelqu'un qui a dirigé le pays aussi longtemps, ait accepté sa défaite ».

Dr Pelonomi Venson-Moitoi s'engage à mettre en œuvre des fortes réformes si elle est élue présidente de l'Union africaine

La Ministre des Affaires Etrangères de la République du Botswana met en évidence cinq points centraux sur lesquels elle compte insister auprès de la Commission de l'Union Africaine

GABORONE, Botswana, 26 janvier 2017/ -- Dr Pelonomi Venson-Moitoi, ministre des Affaires étrangères de la République du Botswana et candidate à la présidence de l'Union africaine, a souligné aujourd'hui cinq grandes réformes qu'elle introduirait si elle était élue présidente de la Commission de l'Union africaine (CUA). Elle a fait ces remarques avant l'élection de l'CUA qui devrait avoir lieu la semaine prochaine.

   La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) renforce la pression sur le président Yahya Jammeh pour la sortie de la crise post-électorale en  Gambie. A l’issue de la 50e session ordinaire de la Conférence des  chefs d’Etat et de Gouvernement,  tenue le  17  décembre à Abuja (Nigéria), la CEDEAO met en garde Jammeh, invité à accepter le verdict des urnes et s’abstenir de tout acte de nature à compromettre la transition et le transfert pacifique du pouvoir, le 19 janvier prochain, au président élu Adama Barrow. La CEDEAO s’est également engagée à diverses autres mesures destinées en fin de compte à tourner définitivement la page Jammeh.

James Gomis, membre du Comité de coordination de l’opposition à Dakar.

Le candidat de l’opposition à la Présidentielle gambienne, Adama Barrow, se chargera de mener des réformes s’il sort vainqueur du scrutin jeudi prochain. L’urgence se trouve à ce niveau, selon James Gomis, membre du Comité de coordination de l’opposition à Dakar. Ce dernier accuse le Président Jammeh d’être le principal auteur «de la dégradation des institutions» en gouvernant son pays comme «un despote».