17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

Dans cette vidéo, Mr Nango Seck, leader d’opinion et homme politique, depuis Brescia, revient sur deux points fondamentaux et alarmants que vivent présentement des sénégalais d’Italie. Il attire ainsi l’attention des autorités y compris de ses pairs . 

 

 
 
L’élément clé dans le fameux faux  procès des abolitionnistes dénonce les manipulations policières. Hier, le propriétaire terrien de la Gazra zone  hôpital Bouamatou qu’on présentait au grand public dans les médias propagandistes de mensonges des autorités comme principal demandeur du déguerpissement illico presto  est passé à la barre.

OCHA tire la sonnette d’alarme. Au moins une dizaine de morts et plus de 30 000 personnes sont à ce jour sans logement au nord du Niger et ce depuis le mois de juin dernier. Pour cause, les pluies torrentielles enregistrées.

«  Nous n’avons jamais connu des telles pluies ! Il a plu toute la journée et même une partie de la nuit suivante. Des milliers d’animaux ont été emportés par les eaux en furie ! Des campements et des jardins ont été emportés. C’est dramatique ! », affirmait Sidi Mamane, maire de la commune d’Ingall, l’une des plus touchées par les inondations.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un Sénégalais de 46 ans a été tué par couteau au parc de Lunetta Mariotti à Bologne où il vivait à la belle étoile. D'après Le Populaire qui donne l'information, notre compatriote, un sans-abri, a été poignardé dans la nuque par un Algérien qui a été arrêté quelques heures plus tard. Le Maghrébin a d'ailleurs reconnu le crime. Il avait, après son acte, jeté le couteau avec lequel il a tué le Sénégalais sur le toit d'un bâtiment à proximité du lieu du crime. Quant au mobile du crime, deux thèses sont avancés : un problème de trafic de drogue ou un règlement de compte. D'ailleurs, aussi bien le Sénégalais que l'Algérien avaient maille à partir avec la justice. Il faut noter que deux autres personnes, qui peuvent avoir eu un rôle dans le crime, ont fui et sont recherchées. 

Les témoignages du président et vice-président IRA-Section Toujounine qui font froid au dos, ils démontrent l’anarchie, le totalitarisme qui règne en Mauritanie actuellement. Des ordres sont donnés pour arrêter des citoyens sans raison, les conduire vers des lieux inconnus.  M. Maafoud Ould Habib et Sidi Ould Hamdinou  ont subi un véritable rapt en plein cœur de Nouakchott, ils ont vécu l’enfer du 20 juillet jusqu’au 27 juillet 2016. Leurs familles étaient sans nouvelles d’eux. Ils viennent de réapparaitre très affaiblis par les mauvais traitements et les conditions inhumaines dans lesquelles ils étaient jetés comme du bétail humain sans raison.  Ou-va-t-on dans ce pays ? Cela va continuer jusqu’à quand ?

L’ambassadrice de la République Turque au Sénégal Nilgun Erdem Ari, en conférence de presse cet apres-midi,  a renouvelé les accusations du Président Turc Erdogan qui pointait du doigt l’Imam prédicateur Detullah Gulen comme instigateur du coup d’état du 15 Juillet dernier. 
« Cette tentative de coup d’état a été organisée par l’organisation terroriste Fethullah Gullen. Notre Gouvernement a constament exposé les motivations réelles de ce groupe terroriste et de son chef, à tous les alliés et partenaires », fera t-elle savoir. 

INTERFERENCE INTERNATIONAL LIGHTART PROJECT TUNIS

Qu'est ce que c'est ?

L 'initiative INTERFERENCE par Aymen Gharbi et Bettina Pelz vise à créer une exposition urbaine qui se déroulera pendant la nuit. Les curateurs ont invité des artistes internationaux à venir exposer leurs travaux à Tunis. Dessins et peintures de lumière ainsi que des installations et des performances peuvent être vus sur des sites choisis autour du Centre de la Medina de Tunis.

Un programme varié de conférences, workshops et ateliers se tiendra dans le cadre du festival.

Quand on est au mauvais endroit et au mauvais moment, on peut le payer très cher. Et ce n’est pas Fanta Darboe Jawara, nièce du leader de l’opposition gambienne qui dira le contraire. Arrêtée à la veille de son retour aux Eats-Unis, alors qu’elle n'avait même pas pris part à la manifestation du 16 avril, elle se retrouve condamnée à trois ans ferme. Selon les termes du verdict dont le mari a eu copie, même si elle n’a pas pris part à la manifestation, elle ne s’est pas défendue à la barre. 

M.  Michel Forst

Rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme

Haut Commissariat aux droits de l’homme

Office des Nations Unies à Genève

8-14 Avenue de la Paix

1211 Genève 10

 

EMAIL : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Copie à :       Rapporteuse spéciale sur les formes contemporaines d’esclavage, y compris leurs causes et conséquences ; Rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Genève, le 21 juillet 2016