Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

16
Mar, Avr
0 Nouveaux Articles

Afficher les éléments par tag : Élections locales 2014

LA UNE DU QUOTIDIEN DE CE WEEK END

Montée de la haine

Sur les réseaux sociaux, la haine a explosé après l’assassinat barbare des journalistes de Charlie Hebdo. Pourtant, les présumés auteurs ont été froidement tués.

Mais, l’idée de Charlie Hebdo va rester parce qu’une idée ne meurt jamais. Cependant, les croyants ignorants ne savaient pas que ce magazine provocateur allait mettre la clef sous le paillasson dans quelques mois.

Publié dans La Une de la Presse

Misère à l’université Cheikh Anta Diop
la délégation de l’assemblée nationale conduite par la présidente de la commission éducation, jeunesse et sport, aminata Guèye, accompagnée du bureau national du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) a été choquée par l’état de crasse dans lequel se trouvent certains bureaux de professeurs titulaires à l’université Cheikh anta Diop. Selon nos informations, les parlementaires ont constaté de visu les conditions de vie devenues exécrables à l’ucad où des profs cohabitent avec les souris dans des bureaux sans électricité. et c’est encore pire dans les amphithéâtres, puisque les étudiants s’entassent comme des sardinelles et les enseignants sont obligés de s’égosiller pour se faire entendre dans la salle. après Dakar, les députés vont se rendre dans les campus de Saint-louis, Ziguinchor, Thiès pour s’enquérir des conditions de travail des enseignants pour pouvoir faire un plaidoyer efficace en leur faveur.

Publié dans La Une de la Presse

Sorti de son mutisme, plus de deux mois après son limogeage de son poste de ministre de l’Hydraulique, Pape Diouf a pris pour cible le ministre Mor Ngom. Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à son domicile, l’ex-poulain d’Idrissa Seck a déploré «l’attitude discourtoise de Mor Ngom» qui, dit-il, «tente vainement d’incriminer», ses camarades et lui du Mouvement pour la démocratie et la République (Mdr) sur ce qui est arrivé.

«Ce que le ministre Mor Ngom a volontairement omis de reconnaître, c’est tout le sacrifice que nous (Mdr) avions consenti pour aller avec l’Apr dans 9 collectivités locales sur les 13 que compte le département de Bambey. Malheureusement, sur les 4 autres, le comportement de Mor Ngom nous a obligés à prendre nos responsabilités (…)», a indiqué le ministre lors de la rencontre.

Publié dans News

Sénégal

Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur se dit blanc comme son boubou de cette matinée dans la vente supposée du terrain de la Boulangerie jaune. Barthélémy Dias n’entend pas reculer dans sa volonté de valoriser cette surface de 12000 m2. Le Socialiste entre dans la surface de l’Apr et de Benno bokk yaakaar à qui Taxawu Dakar a servi une «raclée exemplaire» lors des Locales du 29 juin. Si le Ps, après que l’Afp a décidé de ne pas se présenter à la prochaine Présidentielle, n’a pas son candidat ce serait une «insulte» pour les Socialistes. A savourer un Jazz aux cordes peu souples.

Publié dans La Une de la Presse

PolitiqueMinistères cherchent «abris provisoires»
C’est le grand déménagement au niveau du building administratif. le bâtiment devenu très dangereux et devant être totalement réfectionné, les différents ministères sont en train de chercher des «abris provisoires» en attendant que les travaux de réfection finissent. déjà, certains ministères ont trouvé des locaux. d’autres continuent d’en chercher.

Publié dans La Une de la Presse

Sénégal

En tranchant hier, mardi 12 août, les résultats des élections locales du 29 juin à Podor, la Cour d’appel de St-Louis a invalidé le verdict de la Commission départementale de recensement des votes donnant Me Aïssata Tall Sall victorieuse des joutes municipales. Ce nouveau verdict installe son principal adversaire Mamadou Racine Sy de la coalition « And ligueyel Podor » et de la majorité présidentielle comme… maire de la ville.  

La bataille de la mairie de Podor a connu un nouveau développement avec le verdict tant attendu de la Cour d’appel de Saint-Louis de Saint-Louis qui devait statuer sur la requête déposée par Mamadou Racine Sy de la coalition « And ligueyel Podor », candidat malheureux aux joutes du 29 juin dernier. 

Publié dans La Une de la Presse

 idrissa seck

iGFM- (Dakar) Le jugement rendu par l’assemblée générale de la Cour d’appel de Saint louis, sur l’affaire de la mairie de Podor,  n’a pas laissé indifférent Idrissa Seck. En marge de la cérémonie de signature de la CA 2017 avec Moubarack Lo, ce lundi, Idrissa Seck a  craché ses vérités sur cette question. «Je voudrais dire à tous ceux qui font l’option de s’abriter derrière les pouvoirs d’argent et politiques pour usurper des fonctions ne leur ont pas été données par les populations, que ces gens là sachent qu’ils auront en face d’eux une forte résistance aujourd’hui et demain» a déclaré Idrissa Seck faisant allusion à Mamadou Racine Sy.

Publié dans POLITIQUE
LES OFF DU POP DE CE MERCREDI

Le Consulat de Sunugaal…
Le ressortissant sunugaalien Serigne Mbaye Mbodji, né le 1er janvier 1990 à Pikine, basé à Milan en Italie, risque gros, très gros même. En effet, il a délibérément saccagé les locaux du Consulat de Sunugaal à Milan, tout en proférant des injures, des menaces de mort et d’incendie du bâtiment. Les faits se sont passées le 7 août dernier, comme l’a annoncé le Consul, Moukhtar Kouyaté, dans un communiqué relayé par le service de presse du ministère des Affaires étrangères et des Sunugaaliens de l’extérieur. Désormais entre les mains des autorités italiennes, le sieur Mbodji va, en effet, devoir répondre de ses actes devant les juridictions du pays de Berlusconi. Car «nak», la gravité des faits a conduit le Consulat général, à déposer une plainte auprès du procureur de Milan.

Publié dans La Une de la Presse

SénégalCODE DE LA PRESSE - La réactivation en chemin
C’ est sans lien avec l’affaire Félix Nzalé, mais de sources dignes de foi, on a appris que le Code de la Presse qui avait été rangé dans les tiroirs depuis que les députés ont grincé des dents, va être remis au bon goût du jour. L’exécutif, au plus haut sommet, nous souffle-t-on en a en tout cas exprimé la volonté. Mais si le texte doit bientôt repasser l’Assemblée nationale, il s’agira d’un Code renforcé par des “balises” pour éviter que l’exercice de la profession soit synonyme d’impunité. Aussi, est-on en train de mijoter le projet de mettre en place une structure qui aura le pouvoir de fermer des organes de presse s’il y a des atteintes sérieuses sur la sécurité publique et autres questions  sensibles. A suivre…

Publié dans La Une de la Presse

Sénégal

Serigne Fallou Dieng, petit-fils de Serigne Touba et président du Cercle des intellectuels soufis, fait fi des complexes, désintègre le conformisme bienséant hypocrite. Sans se laisser distraire par l’illusion des mots, il confectionne son propre argumentaire, assis sur ses certitudes rigoureusement confectionnées. Venu rendre visite au journal Le Quotidien, il ouvre le feu roulant : procès de Karim Wade, traque des biens supposés mal acquis, gestion des marchés de Touba, statut spécial de la ville, croissant lunaire. Tout y passe. Il pose sans faux-fuyants, sans ambages. Avec toute la liberté de ton qui caractérise un homme qui lance d’office : «Touba n’a pas d’opposition, mais je suis une sentinelle là-bas.»

Publié dans La Une de la Presse