Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
08
Jeu, Déc
118 Nouveaux Articles

Soutien aux petits producteurs défavorises : Près de 2 milliards de FCfa du Japon pour l’achat d’engrais

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

C’était en présence du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, d’un représentant du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural et du représentant résident de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica), Ryuichi Kato. En répondant à sa requête relative à l’aide non remboursable aux agriculteurs défavorisés (KR2), le Japon accorde ainsi au Sénégal un don d’une valeur de 410millions de yens, soit environ 1,9 milliard de FCfa destinés à l’acquisition d’engrais de qualité. 
Cet intrant sera mis à la disposition des petits producteurs défavorisés afin de soutenir la production agricole et augmenter les rendements dans les régions de Saint Louis, Matam, Fatick et Kaolack. Les recettes issues des ventes des engrais ainsi offerts par le gouvernement du Japon iront au « Fonds de contrepartie » destiné à financer des projets de développement rural. L’objectif recherché, à travers la création de ce fonds, est d’appuyer le Sénégal dans sa lutte pour la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations. 
« Avec la signature de cet accord, nous allons franchir un pas décisif dans la relance et la valorisation de l’économie rurale en vue de réduire le déficit de la balance commerciale lié aux importations alimentaires et d’atteindre l’autosuffisance à court et moyen terme », a soutenu le ministre Amadou Bâ. Il estime que cela aura un impact significatif sur l’amélioration du bien-être des populations vulnérables et sur l’émergence dans la solidarité. A travers la relance de l’économie rurale et le développement de l’agriculture, soutient le ministre, les fruits de la croissance seront plus équitablement répartis entre les populations rurales pour l’amélioration et la productivité des filières vivrières.
 Commencée en 1978, cette assistance régulière du Japon vise à soutenir les efforts du Sénégal pour résorber le déficit de la production alimentaire par une augmentation des récoltes agricoles. Ainsi, entre 2003 et 2013, Tokyo a octroyé à Dakar un montant global d’environ 1,721 milliard de yens. Ce qui a permis l’acquisition de quelque 40.000 tonnes d’urée. Ces appuis, rappelle l’ambassadeur japonais, entrent en droite ligne de la stratégie de l’aide publique au développement du Japon en faveur de l’Afrique. Celle-ci met un accent particulier sur la sécurité alimentaire des populations les plus défavorisées, qu’elle considère comme étant le socle du développement. 

Aly DIOUF

SOURCE:http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=38969:soutien-aux-petits-producteurs-defavorises-pres-de-2-milliards-de-fcfa-du-japon-pour-lachat-dengrais&catid=78:a-la-une&Itemid=255

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?