Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Mar, Déc
118 Nouveaux Articles

ACCORDS DE PECHE SENEGAL-UE La Sca/Sa favorable à l’ancien protocole

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
 
«Notre organisation syndicale dénonce avec la dernière énergie ces accords de pêche qui ne prennent pas en compte, les intérêts des travailleurs ni ceux de l’Etat sénégalais. J’en veux pour preuve, la contre partie financière de l’Union européenne (Ue) qui tourne autour de 9 milliards de francs CFA pour 5ans; alors que l’investissement primaire du groupe DONGWON tourne autour de 5 ans milliards de francs Cfa, sans compter le financement de 2 milliards du plan social qui a aidé à la reprise de l’entreprise», a déclaré Mamadou Lamine Fall, secrétaire général des industries alimentaires, hier vendredi, au siège de la bourse de travail du CNTS, lors d’un point de presse tenu à cet effet.
 
Et de rappeler que la «SCA a été montée en tenant compte d’un protocole qui a toujours été signé entre ledit ministère, les 8 canneurs espagnols et français et tous les acteurs du thon pour mettre en place un système d’approvisionnement correct de l’entreprise en matières premières.
 
Aujourd’hui, avec ces nouveaux accords, c’est tout simplement la catastrophe pour notre pays». Par conséquent «nous appelons le Président de la République à s’autosaisir du dossier pour maintenir l’ancien protocole». 
 
Said Dieng, délégué du personnel, qualifie d’ «inacceptable » la hausse de 45 euros les frais d’approche». «En son article 7, le protocole dit que nous acheteurs de la matière première devront ajouter 45 euros supplémentaires sur le prix du poisson, et dans l’article 3 charges aux armateurs de verser 45 euros au trésor public. 
 
Cela ne reviendrait-il pas à ce que la SCASA verse directement 45 euros à l’Etat? Pourquoi cette transaction intermédiaire? Comment seront versés ces 45 euros?», s’est-il interrogé. Toutefois, 
 
il appelle les autorités «il faut que l’Etat respecte ses engagements d’autant plus que le facteur coût de poisson faisait partie intégrante des conditions pour la reprise de la SCASA», a t-il conclu.
 
«Cet investissement de plus de 6 milliards de FCFA pour la modernisation et le perfectionnement de l’outil de travail doit être préservé à tout point de vue. Faute de quoi, ce sont des milliers d’emplois qui vont aller au chômage. Or ceci ne milite pas en faveur d’une politique de création d’emplois prôné par le Président Sall», a indiqué Kabou Gueye, président du collège.

SOURCE:http://www.sudonline.sn/la-sca-sa-favorable-a-l-ancien-protocole_a_18828.html

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?