Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Dim, Jan
5 Nouveaux Articles

Sénégal - Passation des marchés publics : Les Drp règnent en maîtres

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Une prédominance des demandes de renseignement et de prix (Drp) dans la passation des marchés publics. Sur les 3442 marchés prévus en lancement au premier trimestre 2014, les 2600 ont été passé par Drp, soit 75% des marchés. Le type de passation par appel d’offre ouvert (Aoo) a concerné 665 marchés, soit 0,03%, selon le rapport du premier trimestriel 2014 de la Direction du suivi de l’exécution des marchés publics (Dsemp) du ministère du Plan. Pour la passation par appel public à manifestation d’intérêt, 152 marchés ont été retenus. 14 marchés devaient être passés par avenant ; 10 par appel d’offre ouvert avec pré-qualification et 1 marché par appel d’offre ouvert
en deux étapes. «Sur les 3442 marchés, 2907 sont attendus pour être attribués, soit 84,5%. Ces derniers sont répartis en grande partie entre les fournitures, 48,9% et les services courants, 36,0%», mentionne le document.
Dans le but de rendre compte des activités du premier trimestre relatives à l’absorption des crédits alloués à
la Présidence, à la Primature et aux départements ministériels, le niveau d’exécution de la loi des finances initiale pour l’année 2014 a été aussi ana lysé par la Dsemp. Ainsi mentionne-t-elle dans son rapport, «le niveau global des engagements budgétaires s’élève à 212,5 milliards de francs Cfa, soit près de 17% des autorisations annuelles de dépenses évaluées à 1247 milliards de francs Cfa. Il faut relever à ce niveau que le taux d’engagement du titre ‘’dépenses de fonctionnement’’ est encore faible par rapport aux autres titres. Il en est de même des dépenses d’investissement exécutées par l’Etat». Et de préciser :
«Les ministères en charge de la Santé, des Infrastructures, de l’Agriculture, de l’Economie et des Finances, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et des Forces armées, dont les dotations budgétaires dépassent 50 milliards de francs Cfa, couvrent 45,2% du total des montants engagés par l’ensemble des autorités contractantes». En fin mars 2014 selon les collaborateurs de Abdoulaye Bibi Baldé, ministre du Plan, «la quasi-totalité des montants engagés ont été liquidés à 90,5%, même si des efforts restent à faire au niveau du titre ‘’investissements exécutés par l’Etat’’». Par ailleurs notent-ils, «90,2% des montants ordonnancés ont été payés. Le pourcentage le plus important concerne les transferts courants, 98,9% et ceux en capital 93,7%».
La Dsemp rappelle que «le présent rapport, qui est le premier du genre, cherche à analyser la performance dans le processus d’exécution des marchés publics. Il vient en complément à l’analyse de conformité faite par les organes chargés du contrôle.
Il est structuré en deux parties portant respectivement sur les situations d’exécution des plans de passation des marchés publics et du budget
».
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

SOURCE :http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/6923-passation-des-marches-publics-les-drp-regnent-en-maitres

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?