Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Jeu, Fév
5 Nouveaux Articles

Rapport de l' IGE - fesman, tourisme, missions, agences d'exécution … Macky dénonce la «délinquance financière »

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

Le Rapport public sur l'état de la Gouvernance et de la Reddition des Comptes couvrant la période comprise entre août 2013 et juillet 2014, le deuxième du genre après celui de l'année dernière, est tombé hier, vendredi 25 juillet. Il relève ainsi des dysfonctionnements dans  la gouvernance administrative, financière et économique du pays. Ledit rapport a été remis officiellement au Président Macky Sall, hier, des mains de François Colin, Vérificateur Général du Sénégal. 
 
Le Chef de l'Etat a déploré beaucoup d'insuffisances et de lenteurs dans l'élaboration des textes, tout en indiquant qu'il va examiner le rapport «avec la plus grande attention et faire prendre les dispositions que j'estimerais appropriées». Toutefois, il a relevé une certaine «indiscipline financière» dans les démembrements de l'Etat, à savoir les entreprises du secteur parapublic, les agences d'exécution et des collectivités locales.

Ainsi, a-t-il déclaré avoir «constaté des pratiques aux antipodes des décisions prises et règlements à l'endroit de l'administration centrale». A titre d'exemple, il a indiqué avoir observé «sur les frais de missions, des montants deux fois supérieurs au montant officiel». Sur cet état de fait, le Chef de l'Etat a estimé «qu'il est important que des dispositions juridiques, les contrôles relatifs à ces structures, soient mis en œuvre et que les bonnes pratiques de gestion y être promues».
 
Par ailleurs, le Président Macky Sall a invité le Premier Ministre à «associer davantage l'Ige, tout comme certains autres organes de contrôle, à l'élaboration des projets  de lois législatifs et règlementaires». Mieux, il a indiqué qu'il «conviendra à ce que l'Ige soit désormais convié à tous les conseils interministériels». Dans la même veine, il a appelé les «administrations de tutelle, des agences à prendre toutes les dispositions utiles, en vue de la signature d'urgence des contrats de performances entre l'Etats et ces entités et de veiller dans le même temps au respect effectif des engagements souscrits».     
 
Le successeur de Nafy NGOM KEÏTA, en l'occurrence François Colin, a pour sa part relevé des couacs sur le décret portant répartition des services de l'Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les Ministères. Selon lui, ce dit décret, en ce qui concerne les agences «peut apparaître comme un moyen de contourner l'obligation légale de réaliser l'étude préalable d'opportunité et d'impact exigée par l'article 2, dernier alinéa, de la loi d'orientation n° 2009-20 du 4 mai 2009». Poursuivant, notamment du côté des services centraux, il a relevé que «le décret portant répartition semble être utilisé abusivement, pour éviter de justifier la nécessité de la création d'une entité administrative». 
 
En outre, diverses irrégularités ont été relevées dans la gouvernance financière et économique, notamment dans la délivrance des licences d'exploitation dans le domaine minier, au fonctionnement du Fonds spécial de Soutien au Secteur de l'Energie (Fse), à l'édification de la Maison du Sénégal à New-York, au dossier de la Société Sécuriport, à la gestion du 3ème  Festival mondial des Arts nègres (Fesman) et à l'Agence nationale pour la Promotion du Tourisme (Anpt). Il en ressort nettement des cas «de la mal gouvernance économique et financière sont à rechercher notamment, dans la propension à dilapider les ressources foncières, la violation des règles de passation des marchés publics et bien d'autres irrégularités dans la gestion financière et comptable» a-t-il indiqué. 

 

SOURCE/http://www.sudonline.sn/macky-denonce-la-delinquance-financiere--_a_20140.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?