Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

04
Lun, Mar
34 Nouveaux Articles

Sénégal - Emploi des jeunes les autorités privilégient la promotion

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

emploi   Le président de la République, Macky Sall a indiqué hier, mercredi 27 août, lors du lancement des activités de l'Agence pour la promotion de l'emploi des jeunes (Anpej) que la vocation de cette nouvelle structure n'est pas de créer des emplois mais d'assurer sa promotion chez les jeunes.  

En présidant la cérémonie de lancement des activités de l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes, le Président de la République, Macky Sall a réaffirmé la mission attribuée à cette agence qui est, selon lui, «d’assurer la promotion de l’emploi des jeunes par la mise en place de projets ». A travers cette option, le Président de la République compte atteindre les 400.000 emplois, qu’il s’est assigné. Pour arriver à un tel résultat, le Président Macky Sall mise particulièrement sur l’implication des jeunes dans des activités agricoles. 

 

 Pour être en phase avec le souhait du président de la République, Amadou Lamine Dieng, directeur de l’Agence de la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej), annonce que sa structure compte mettre l’accent sur le renforcement des compétences des jeunes, l’accès au financement et à faire de sorte que les jeunes puissent disposer d’informations fiables sur le marché du travail. 
 
Le Président de la République, Macky Sall a en outre plaidé pour que  «l’agence évite d’être seulement une structure de placement d’emplois politiques». 
 
LA PRISE EN CHARGE DES EMPLOYES DES AGENCES DISSOUTES ENVISAGEE
 
Revenant sur la suppression des agences pour la promotion de l’emplois des jeunes, initiée par le ancien régime, Macky Sall a expliqué que l’ambition de son gouvernement est, «de mettre en cohérence les politiques d’emplois et d’assurer l’emploi des jeunes». Pour ainsi faire, le ministre de la jeunesse et de la promotion des valeurs civiques, Mame Mbaye Niang, réaffirme sa disponibilité à prendre en charge les 227 personnes licenciées. Toutefois, tient-il à préciser, «le dossier est actuellement géré par une liquidateur, je ne peux pas m’y impliquer maintenant ».  
 
Le directeur de l’Anpej, dont la structure a remplacé les agences dissoutes, annonce pour sa part que des initiatives seront développées pour faciliter l’insertion rapide des personnes licenciées au niveau de l’agence ou dans des projets qui seront réalisés. Il annonce d’ores et déjà que parmi les 39 agents de l’Anpej, les 24 viennent des structures démises.
 
SOURCE: http://www.sudonline.sn/les-autorites-privilegient-la-promotion_a_20554.html