Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mar, Nov
93 Nouveaux Articles

La Senelec crie aux fraudeurs

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Quand tout un quartier est concerné, la mobilisation devient facile. A l’unisson, les habitants des 956 maisons que compte Grand-Médine ont pris d’assaut, très tôt hier matin, l’Agence de la Senelec sise à la Patte d’Oie, pour protester contre la cherté des factures. Ces populations accusent les 1 092 compteurs «chinois» installés sur des poteaux électriques par la société Estel d’être à l’origine de la multiplication par trois, voire par six et demi, des factures qui leur sont servies. L’exemple le plus flagrant est celui de la dame Fatou Lam. Titulaire de la police 135A328484, la dernière facture consommée par cette abonnée pour 57 jours a été fixée à 17 720 FCfa contre 114 530 FCfa pour la dernière consommation de 58 jours, soit un seul jour de plus. Le vieux Mamadou Ndaw indique également que ses factures n’ont jamais dépassé 11 000 FCfa. Mais avec le nouveau compteur, déplore-t-il, sa dernière consommation a été facturée à 51 000 FCfa. Selon le chef de quartier Abdoulaye Ngom, même la facture de la Grande mosquée est passée de 27 000 à 52 300 FCfa. Ce dernier indique qu’il y a même des maisons qui ont reçu des factures de 900 000 FCfa. Pendant que M. Ngom cherchait dans son classeur vert d’autres preuves à nous remettre, une femme titulaire de la facture n°2765046 a présenté deux factures d’un même montant (31 080 FCfa) à payer l’une le 02 juillet 2014 et l’autre le 06 août, soit à peine un mois d’intervalle. Cheikh Lô, un habitant du quartier Ablaye Ngom, indexe lui un problème de relevé. Mon compteur affiche 371,34kw alors que la facture qui m’est servie comporte 571kw. Pour toutes ces raisons, renseigne le chef de quartier, les populations de Grand-Médine ont décidé de ne pas payer les dernières factures en attendant que la Senelec résolve le problème. Au cours d’une réunion tenue toujours hier matin, il informe que les responsables de la Senelec ont pris acte des factures surévaluées, demandant à ce que la liste de tous les cas concernés leur soit transmise pour y apporter la réponse adéquate.

«A Grand-Médine, il y a un développement très important de la fraude»

La réplique n’a pas tardée du côté de la Senelec. Selon le directeur commercial de cette boîte, Moussa Dièye, ces compteurs ont été installés à Grand-Médine après une saisine des populations et de tous les chefs de quartier qui ont donné leur accord. Si ces compteurs leur posent problème, c’est parce que Grand-Médine est un des grands sites de Dakar où il y a un développement très important de la fraude. Or, argue-t-il, ces compteurs sont inviolables. Selon M. Dièye, les populations sénégalaises doivent savoir que la Senelec perd 27 milliards de FCfa dans la lutte contre la fraude. Il indique que ce sont de bons compteurs qui doivent être validés par le ministère du Commerce, car ils ne mesurent que ce que le client consomme. A Grand-Médine, conclut-il, il y a des gens dont les factures ont sensiblement augmenté, mais il existe aussi d’autres dont les factures ont baissé et certains dont les factures n’ont pas changé du tout.

IBRAHIMA DIAKHABY

 

source:http://www.gfm.sn/la-senelec-crie-aux-fraudeurs/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?