Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mar, Nov
93 Nouveaux Articles

MCA Lenteurs dans la réalisation d’infrastructures au Sud : l’état convoque les espagnols

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Elimane Kane, qui se trouvait avant-hier en Commission des finances devant l’Assemblée, a dit aux députés du Peuple que le directeur général de la société espagnole Isolux, adjudicatrice principale du marché de réhabilitation de la Rn6, dite la Route du Sud, qui relie quasiment toutes les capitales de la Casamance naturelle à Tambacounda, était convoqué au Sénégal d’urgence. L’homme d’affaires devait s’expliquer sur les manquements graves notés dans la réalisation de la Rn6.
En effet, le ministre a assuré aux représentants du Peuple que l’entreprise n’avait pas respecté les délais qui lui avaient été impartis dans le contrat, ce qui avait conduit à la situation actuelle, assez dramatique. Maintenant, le gouvernement a décidé de prendre les choses à bras-le-corps et de mettre la pression sur l’entreprise.
En plus de lui avoir imposé de se décharger d’une bonne partie du travail sur des sous-traitants, l’un sénégalais et un autre espagnol, Isolux a obligation également «d’augmenter ses cadences», et de renforcer ses équipes. Il se dit même chez les fonctionnaires sénégalais que n’eût été la situation d’insécurité relative qui règne dans cette partie du pays, il allait être demandé à Isolux de faire travailler ses ouvriers de manière ininterrompue, de manière à rattraper le retard accumulé depuis tout ce temps.
Il faut dire en effet que l’enjeu est important pour le Sénégal. En plus d’avoir des infrastructures de qualité qui devraient permettre de désenclaver une bonne partie du pays et de lui permettre d’exploiter son potentiel économique, l’achèvement des travaux financés par le Mca permettrait au pays de négocier plus facilement le renouvellement d’un nouveau compact que tous les experts espèrent plus important.
En effet, le Sénégal qui avait obtenu un appui d’environ 270 milliards de francs Cfa pour son premier compact, espère, en cas de conclusion positive, obtenir cette fois un minimum de 350 milliards de francs Cfa. Et dans ces conditions, il ne saurait être question que les vicissitudes d’un entrepreneur ne viennent tout remettre en cause. 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

source:http://www.lequotidien.sn/index.php/la-une2/7484-mca-lenteurs-dans-la-realisation-dinfrastructures-au-sud--letat-convoque-les-espagnols

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?