Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Mar, Déc
118 Nouveaux Articles

Introduction de céréales locales dans la panification : Les boulangers dotés de 150 pétrins

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Après une phase pilote réussie, le projet de valorisation des céréales locales par incorporation dans la panification et les viennoiseries, veut s’étendre à l’échelle nationale. A travers la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (Fnbs), 230 boulangeries installées dans douze régions vont se lancer dans la fabrication de pain fortifié à 15% par le mil ou le maïs. Ces entreprises seront accompagnées par la Banque mondiale à travers le Fonds national de recherche agricole et agro-alimentaire (Fnraa) et l’Institut de technologie alimentaire (Ita). Une cérémonie de remise de 150 pétrins d’une valeur de 450 millions a été organisée hier à l’hôtel King Fahd Palace de Dakar. Ces machines vont leur permettre de moderniser leurs activités. Toutes les composantes de la chaîne de production, du producteur au boulanger en passant par le transformateur, ont reçu des formations en renforcement des capacités pour le respect des normes et le contrôle des exigences de qualités requises.

Le ministre du Commerce, du Sec­teur informel, de la Con­som­mation, de la Promotion des produits locaux et des Pme, a encouragé les boulangers dans ce projet. Alioune Sarr s’est surtout réjoui des économies que va faire le gouvernement avec la réussite de ce projet. «Notre pays importe au­jourd’hui plus de 500 000 tonnes de blé par an. Entre 2009 et 2013, les importations sont passées de 429 000 tonnes à 515 000 tonnes, soit une hausse de 20%. En valeur, elles correspondent à environ 96 mil­liards de FCfa en 2013 contre 85,5 milliards en 2009, soit une variation de 12%», a-t-il expliqué. 
D’après un participant, les 15% de blé en moins qui seront remplacés par des céréales locales permettront une économie d’environ 7,5 milliards de francs Cfa. L’objectif est d’arriver à l’introduction de 30% de céréales locales dans le pain. Et pour rendre le pain beaucoup moins cher, les ac­teurs du secteur souhaitent la suppression de la Tva sur les céréales locales. Le président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal, Amadou Gaye a pour sa part appelé à l’assainissement du secteur par l’application des lois et décrets en vigueur.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
source:

source:http://www.lequotidien.sn/new/index.php/component/k2/introduction-de-cereales-locales-dans-la-panification-les-boulangers-dotes-de-150-petrins.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?