Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

28
Mar, Mai
0 Nouveaux Articles

Suppression des taxes sur les billets d’avion et de lignes les acteurs touristiques en phase avec le chef de l’État

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Fast backlinks and Guest-post hosting

Économie   Les acteurs du tourisme ont bien approuvé la décision prise par le président de la République Macky Sall de supprimer le droit de timbre sur les billets d’avion et de lignes. Selon Pape Berenger Ngom, président de l’association des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration (Aphor), cela va permettre de mieux vendre la destination casamançaise.  

 

Les acteurs du tourisme sénégalais se réjouissent de l’annonce faite par le président de la République, Macky Sall concernant la suppression des taxes sur les billets d’avion et de lignes pour mieux promouvoir le tourisme. 
« Nous apprécions à sa juste valeur cette mesure prise par le chef de l’Etat Macky Sall parce que tout le monde sait que depuis un  certain temps cette partie méridionale du Sénégal est sur la liste rouge du fait de la rébellion. Depuis presque 34 bonnes années, elle est à l’assaut d’un conflit qui a trop duré. Avec la discrimination positive dont cette partie du pays a bénéficié, l’espoir est permis», a indiqué Pape Berenger Ngom, président de l’association de professionnels de l’hôtellerie et de la restauration du Sénégal (Aphor).
 
Selon lui cette suppression des taxes va promouvoir la destination casamançaise qui était très chère et qui n’incitait pas les touristes à visiter cette partie du Sénégal.
«Avant la crise, la Casamance était un site porteur, aujourd’hui le conflit a découragé les visiteurs mais c’est quand même un pas. C’est quelque chose de bien pour la Casamance parce que le secteur du tourisme étant un secteur transversal qui touche beaucoup de secteurs comme le transport et la culture. Cela va encourager les bailleurs à investir dans la localité», soutient-il.
 
Rappelant que le tourisme d’une manière générale rencontre d’énormes  difficultés  actuellement, Pape Ngom trouve que cette mesure témoigne  que le chef de l’Etat Macky Sall a l’ambition  d’être à coté des acteurs tourismes  pour trouver des solutions aux multiples problèmes que connait ce secteur. 
 
«Aujourd’hui, vu ce que le secteur regorge comme emplois, le briser serait brisé toute une économie. Le tourisme est le premier pourvoyeur de devises. Un secteur qui génère aujourd’hui 306 milliards 500 millions de francs cfa avec  14 mille emplois directs et 21 mille indirects, 87 hôtels sur le pole de Dakar, 258 agences de voyages et 56 auberges reconnues par l’Etat», a-t-il laissé entendre. 
 
Par ailleurs, il exhorte le gouvernement élargir cette mesure sur toute l’étendue du territoire national en allégeant les taxes aéroportuaires tout en supprimant les visas d’entrée.
 
source: http://www.sudonline.sn/les-acteurs-touristiques-en-phase-avec-le-chef-de-l-etat_a_23233.html