Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Ven, Déc
118 Nouveaux Articles

Sénégal, le sukuk de 100 milliards de f CFA primé à Kuala Lumpur

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 


La réunion de janvier dernier en Malaisie, qui a vu la présence d'éminentes personnalités du monde de la finance, vient de décerner un satisfecit à l'Etat du Sénégal. Après son émission obligataire islamique sur le marché international d'un montant de 100 milliards de f CFA (premier du genre au sud du Sahara), menée par la BIS (Banque islamique du Sénégal) et arrangée par Citibank Dubaï et ICD, filiale des souscripteurs internationaux du Golfe, la signature du portefeuille de l'Etat prend ainsi de la voilure auprès des investisseurs et prêteurs "halal".

Le grand spécialiste, Khaled Al Aboodi, Chief Executive Officer du Islamic Corporation for the Development of the Private Sector (Icd) du Groupe de la Banque islamique de développement (BID), est sorti de sa réserve et a adressé une lettre de félicitations au président de la République en lui renouvelant son soutien pour la réussite de l'ambitieux Plan Sénégal Émergent. «Je suis à la fois heureux et satisfait qu’une organisation spécialisée, de renommée internationale, ait apprécié les efforts que votre gouvernement, sous votre leadership, ne cesse de déployer pour le rayonnement de la finance islamique au-delà même du continent africain. Je vous prie également de transmettre mes félicitations au ministre de l’Economie, des finances et du plan, à l’ensemble du gouvernement ainsi qu’à toute l’équipe du projet pour leur contribution et soutien exceptionnels qui ont fait de ce projet une référence internationale», affirme Khaled Al Aboodi.

Le Sénégal, qui sera représenté par le ministre des Finances et de l'économie, Amadou Bâ, recevra sa haute distinction IFN Award, lundi 2 mars 2015 à Dubaï, en présence de près de 1 000 invités dont entre autres des investisseurs, des banquiers, des professeurs d’universités, des journalistes spécialisés de la finance islamique et des représentants de gouvernement.

source: Lesafriques.com

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?