Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
09
Ven, Déc
108 Nouveaux Articles

Youga Niang, directeur du cdh sur la production horticole «nous tablons sur 400 000 tonnes cette année»

Marchés et Production
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times



Toutefois, il n’a pas manqué de décrier l’agression ‘’sauvage’’ de la zone des Niayes par l’habitation: «La zone des Niayes n’a pas de chance si je peux m’exprimer ainsi. Parce qu’elle est aux alentours des villes de (Dakar, Thiès, Louga, Saint Louis). Actuellement, tout le foncier de ces zones-là est agressé par l’habitation, réduisant ainsi ces petites surfaces qui représentent 80% des exportations», a-t-il dit. Par conséquent, «l’Etat du Sénégal doit faire en sorte que ces aires horticoles soient préservées au mieux pour développer le secteur horticole», a-t-il alerté.
 
«Les variétés de patate et de manioc de haut rendement sont attestées par l’Institut sénégalais de recherches agricoles (Isra)», a confirmé le directeur du Cdh. De ce fait, poursuit-il, «Il est prévu un maillage du territoire national. Ces variétés introduites dans le nord par l’irrigation donnent de bons rendements. Donc, nous espérons pouvoir les faire cultiver dans tout le pays dans les années à venir».

Au plan nutritif, dira-t-il, «Elles sont très riches en vitamine A. «L’augmentation des rendements passe nécessairement par l’élargissement de la gamme variétale. Et l’introduction de variétés performantes qui ont fait leurs preuves au Ghana

source:http://www.sudonline.sn/nous-tablons-sur-400-000-tonnes-cette-annee_a_37707.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?