Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×

Sidebar

13
Sam, Juil
3 Nouveaux Articles

Qui a appuyé sur Pause ? Comment le blocage des négociations peut empêcher la Guinée équatoriale de devenir un méga hub gazier (Par NJ Ayuk)

Qui a appuyé sur Pause ? Comment le blocage des négociations peut empêcher la Guinée équatoriale de devenir un méga hub gazier (Par NJ Ayuk)

Qui a appuyé sur Pause ? Comment le blocage des négociations peut empêcher la Guinée équatoriale de devenir un méga hub gazier (Par NJ Ayuk)


Pour la Guinée équatoriale, le problème est le suivant : Si le pays espère réaliser son potentiel gazier, il a besoin de plus de matières premières pour son Gas Mega Hub (GMH) à Punta Europa sur l'île de Bioko

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 5 mars 2024/ -- Par NJ Ayuk, président exécutif, Chambre africaine de l'énergie (https://EnergyChamber.org).

La Guinée équatoriale tiendra-t-elle ses promesses en tant que "méga-pivot" gazier, ou le blocage des négociations transformera-t-il ce qui devrait être une manne économique nationale en une occasion manquée ?

La réponse dépend en grande partie de la rapidité avec laquelle le pays peut conclure des accords de fourniture de gaz avec le Nigeria et le Cameroun.

Pour l'instant, les choses ne semblent pas aller assez vite.

Lire la suite...

La République du Congo inaugure son premier méthanier, ouvrant la voie à une importante exportation de gaz

La République du Congo inaugure son premier méthanier, ouvrant la voie à une importante exportation de gaz

La République du Congo inaugure son premier méthanier, ouvrant la voie à une importante exportation de gaz

La République du Congo inaugure son premier méthanier, ouvrant la voie à une importante exportation de gaz
Axée sur la monétisation et le développement du gaz naturel, l'inauguration du premier méthanier de la République du Congo offre une perspective lucrative pour le pays, qui pourrait devenir un acteur clé des exportations mondiales de gaz

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 27 février 2024/ -- Le lancement du premier méthanier de la République du Congo, issu du projet de premier plan Congo LNG, témoigne de la ferme volonté du pays d'exploiter ses ressources naturelles de manière responsable et de progresser vers une économie plus durable et plus respectueuse de l'environnement. Cette première livraison de GNL est prête à renforcer l'approvisionnement local en électricité et à fournir du gaz essentiel à d'autres pays, marquant ainsi une avancée significative dans le secteur énergétique de la République du Congo.

Lire la suite...

Le secteur du gaz naturel en Afrique prend de l'ampleur en 2024 (Par NJ Ayuk)

Le secteur du gaz naturel en Afrique prend de l'ampleur en 2024 (Par NJ Ayuk)

Le secteur du gaz naturel en Afrique prend de l'ampleur en 2024 (Par NJ Ayuk)


Le secteur du gaz naturel en Afrique est prêt à préparer l'ensemble du continent à une éventuelle décarbonisation, tout comme bon nombre des entreprises qui y opèrent
Accéder au contenu multimédia

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 3 janvier 2024/ -- Par NJ Ayuk, Président exécutif, Chambre africaine de l'énergie (https://EnergyChamber.org).

Le projet de développement du gaz naturel liquéfié (GNL) récemment signé dans la province sud-africaine de Mpumalanga est une étape prometteuse sur le long chemin de la transition énergétique juste de l'Afrique.

Lire la suite...

La renaissance énergétique de la Namibie en marche : Le président Hage Geingob prononcera le discours d'ouverture de la African Energy Week (AEW) 2023

La renaissance énergétique de la Namibie en marche : Le président Hage Geingob prononcera le discours d'ouverture de la African Energy Week (AEW) 2023

La renaissance énergétique de la Namibie en marche : Le président Hage Geingob prononcera le discours d'ouverture de la African Energy Week (AEW) 2023

Le président namibien Hage Gottfried Geingob devrait prononcer un discours d'ouverture à l'African Energy Week 2023, donnant un aperçu de la transformation énergétique de la Namibie et du rôle que le pays joue dans l'avancement de la sécurité énergétique régionale

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 29 août 2023/APO Group/ -- 

La Chambre africaine de l'énergie (AEC) (www.EnergyChamber.org) a l'honneur d'annoncer que le président namibien Hage Gottfried Geingob prononcera un discours d'ouverture lors de l'African Energy Week (AEW) 2023, qui se tiendra du 16 au 20 octobre au Cap.

Lire la suite...

LA CEEAC représente 60% du potentiel hydroélectrique africain

LA CEEAC représente 60% du potentiel hydroélectrique africain

LA CEEAC représente 60% du potentiel hydroélectrique africain

72 000 barils par jour de pétrole produits dans trois raffineries pour toute l’Afrique centrale, un ratio insuffisant pour la sous-région, selon les experts. Depuis vingt ans, la sous-région œuvre à la mise en place d’une interconnexion énergétique au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale. Le potentiel énergétique de la sous-région comprend une biomasse importante à travers un massif forestier de 302 millions d’hectares, un potentiel hydroélectrique estimé à environ 150 000 MW et un flux d’énergie solaire variant entre 5 et 7,5 KWh/m²/jour, notamment.

Lire la suite...

Stellantis lance la production dans son usine de Tafraoui en Algérie

Stellantis lance la production dans son usine de Tafraoui en Algérie

Stellantis lance la production dans son usine de Tafraoui en Algérie

Stellantis lance la production dans son usine de Tafraoui en Algérie
L'usine représente un investissement initial de 200 millions d'euros et assemblera 90 000 voitures annuellement pour le marché algérien, avec un taux d’intégration locale de plus de 35%

ORAN, Algérie, 27 décembre 2023/ -- Stellantis (www.Stellantis.com) respecte l’engagement pris en novembre 2022 ; L'usine représente un investissement initial de 200 millions d'euros et assemblera 90 000 voitures annuellement pour le marché algérien, avec un taux d’intégration locale de plus de 35% ; Cette démarche stratégique illustre un engagement à long terme dans le développement de l'industrie automobile algérienne, la création d'emplois et le transfert de technologie ; Une lettre d'intention a été signée dans le but d'accélérer la contribution de Stellantis au développement de l'écosystème automobile en Algérie ; L'Algérie jouera un rôle clé dans le plan Dare Forward de Stellantis pour le Moyen-Orient et l'Afrique, visant à devenir un des principaux acteurs automobile de la région, avec une empreinte industrielle solide et une capacité de production de plus d'un million de véhicules par an.

Lire la suite...

Sénégal - Riz de la Vallée : 80% de la production détruite, les coupables désignés

Sénégal - Riz de la Vallée : 80% de la production détruite, les coupables désignés

Sénégal - Riz de la Vallée : 80% de la production détruite, les coupables désignés

Les producteurs de riz établis dans le Walo étaient bien lancés. Beaucoup d’entre eux avaient bénéficié d’un financement de 78 millions de francs CFA pour cultiver 112 hectares de riz durant la contre-saison.

Les paysans avaient tout mis en œuvre pour arriver à une bonne production. Et une semaine après la Tabaski, les champs étaient arrivés à maturité. Il fallait récolter.

Lire la suite...

Accord visant à soutenir les investissements dans le secteur de l'énergie et l’ African Energy Week, signé par l'Organisation des producteurs de pétrole africains et la Chambre africaine de l'énergie

Accord visant à soutenir les investissements dans le secteur de l'énergie et l’ African Energy Week, signé par l'Organisation des producteurs de pétrole africains et la Chambre africaine de l'énergie

Accord visant à soutenir les investissements dans le secteur de l'énergie et l’ African Energy Week, signé par l'Organisation des producteurs de pétrole africains et la Chambre africaine de l'énergie

Accord visant à soutenir les investissements dans le secteur de l'énergie et l’ African Energy Week, signé par l'Organisation des producteurs de pétrole africains et la Chambre africaine de l'énergie
L'accord de coopération vise à améliorer la sécurité énergétique, à développer le contenu local et à accroître la capacité des champions africains à entreprendre des projets encore plus importants

Lire la suite...

L’Angola annonce son départ de l’OPEP

L’Angola annonce son départ de l’OPEP

L’Angola annonce son départ de l’OPEP

Pour atteindre son objectif de production journalière de pétrole estimée à 1,8 millions de barils par jour, l’Angola a annoncé le 22 décembre 2023 son retrait de l’OPEP sur fond de désaccord avec les quotas de production fixés l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, jugeant qu’il était temps de « se concentrer davantage » sur ses propres « intérêts ». La décision du pays a été prise à la suite d’un conseil des ministres. Elle a été transformée le même jour en un décret ayant force de loi, signé par le président, Joao Lourenço.

Lire la suite...

Les promesses de l'industrie angolaise du gaz naturel en pleine croissance avec un marché tout prêt (Par NJ Ayuk)

Les promesses de l'industrie angolaise du gaz naturel en pleine croissance avec un marché tout prêt (Par NJ Ayuk)

Les promesses de l'industrie angolaise du gaz naturel en pleine croissance avec un marché tout prêt (Par NJ Ayuk)

Depuis son entrée en fonction en 2017, le président João Lourenço a maintenu une orientation positive sur le renforcement et l'amélioration du secteur pétrolier et gazier de l'Angola

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 3 juillet 2023/APO Group/ -- 

Par NJ Ayuk, Président exécutif, Chambre africaine de l'énergie (www.Energychamber.org)

De l'exploration à la production et à l'exportation, l'industrie angolaise du pétrole et du gaz naturel est en pleine effervescence. Rien que l'année dernière, les compagnies pétrolières internationales et le gouvernement angolais se sont associés pour attribuer à de nombreux opérateurs régionaux des contrats de service d'une valeur cumulée de plusieurs milliards de dollars.

La Chambre africaine de l'énergie a été particulièrement satisfaite de voir l'Angola faire progresser son industrie du gaz naturel.

Lire la suite...

Afrique : 40% de croissance de l’industrie automobile africaine à l’horizon 2027

Afrique : 40% de croissance de l’industrie automobile africaine à l’horizon 2027

Afrique : 40% de croissance de l’industrie automobile africaine à l’horizon 2027

42,06 milliards de dollars, c’est la valeur financière de l’industrie automobile africaine à l’horizon 2027 selon les estimations des experts, soit une croissance de 40%. Une croissance plus que prometteuse pour le continent mais à une condition: cela doit s’accomplir dans le cadre de l’accord sur la Zone de libre échange continentale africaine, la ZLECAf. Pour plusieurs partenaires de développement, même s’il y a encore beaucoup à faire dans ce sens, l’Afrique est le marché idéal pour l’investissement dans le secteur automobile.

Lire la suite...

La production agricole pourrait passer à 1000 milliards USD par an d’ici 2030 (BAD)

La production agricole pourrait passer à 1000 milliards USD par an d’ici 2030 (BAD)

La production agricole pourrait passer à 1000 milliards USD par an d’ici 2030 (BAD)

L’agriculture constitue une des principales composantes de l’activité économique en Afrique. Elle concentre plus de 60 % de la population active. Toutefois, pour une transformation économique du continent, il faut une agriculture axée sur le développement des services de soutien aux agriculteurs tels que les coopératives, les Zones agricoles protégées et les Zones à forte productivité.

Lire la suite...

Les fondements de la frénésie d'investissement dans le pétrole et le gaz en Angola

Les fondements de la frénésie d'investissement dans le pétrole et le gaz en Angola

Les fondements de la frénésie d'investissement dans le pétrole et le gaz en Angola

Non seulement l'Angola fait bien les choses, mais il sert de modèle aux autres pays africains qui veulent faire encore mieux

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 30 juin 2023/APO Group/ -- 

Il existe un concept de gestion intelligent qui consiste à "prendre les gens sur le fait lorsqu'ils font quelque chose de bien".

L'idée est qu'en renforçant les comportements positifs, les dirigeants peuvent motiver les membres de leur équipe à répondre à des attentes élevées et à donner régulièrement le meilleur d'eux-mêmes.

Il n'y a peut-être pas de parallèle exact au niveau national, mais il ne manque pas de pays africains qui « font quelque chose de bien » lorsqu'il s'agit de monétiser leurs ressources énergétiques pour stimuler le PIB et en faire bénéficier leurs citoyens.

Lire la suite...