Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Mar, Déc
118 Nouveaux Articles

Mauritanie : Baisse de 30% des prix des denrées de première nécessité

Mauritanie
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

« L'Etat a décidé de réduire de 30% les prix des produits essentiels destinés aux plus pauvres à travers des ventes ciblées dans les boutiques-témoins », a déclaré le président Abdel Aziz lors d'une visite dans un quartier pauvre de Nouakchott. La mesure prend effet à partir de jeudi, a-t-il affirmé.

« Le phénomène de la flambée des prix est mondial. Les augmentations de prix sur le marché mondial ont varié entre 30 et 50%. Malgré cela, l'Etat mauritanien a pris ses responsabilités en décidant de subventionner les prix des produits de première nécessité en vue (d'en) faire profiter les plus pauvres et d'empêcher la détérioration de leur niveau de vie », a ajouté le chef de l'Etat mauritanien.

« Le gouvernement veillera à ce que les couches défavorisées soient bien ciblées à travers l'ouverture de 600 boutiques témoins. Notre objectif n'est pas le commerçant ni une personne donnée. Le gouvernement vise par ces mesures les couches vulnérables », a ajouté le président Aziz.La Mauritanie connaît depuis quelque temps une flambée des prix du sucre, de l'huile ou encore du lait en poudre, très critiquée par l'opposition. Des élèves d'établissements scolaires avaient récemment manifesté contre la hausse des prix des denrées de base.

La Coordination de l'opposition démocratique (COD) avait organisé la semaine dernière une marche et un meeting qui avait réuni plusieurs milliers de personnes dans la capitale.  Le dirigeant du principal parti d'opposition, Ahmed Ould Daddah, avait affirmé que le régime était marqué par « la corruption, la gabegie, le népotisme », en évoquant des « conditions de vie intenables ».

Le vice-président du parti au pouvoir, Mohamed Yahya Ould Horma, avait quant à lui accusé l'opposition « d'utiliser le sujet des prix pour faire de la surenchère politique et de la propagande mensongère ».

SOURCE : afp

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?