Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
22
Dim, Mai
8 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le ministre de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles, Man­sour Sy, et les représentants des travailleurs  et des employés du Sénégal ont longuement réfléchi sur le régime simplifié du petit contribuable. En compagnie du Bureau international du travail (Bit) et du Comité national du dialogue social (Cnds), ces acteurs pensent que ce projet de régime simplifié pour les petits contribuables apparaît comme une initiative phare pour l’extension de la protection sociale aux acteurs de l’économie informelle.

Ils estiment que cette réflexion s’inscrit parfaitement dans la Stratégie nationale de développement économique et social (Sndes) et dans le Plan Sénégal émergent (Pse). 
A cet effet, la couverture sociale qui auparavant ne couvrait que les travailleurs fonctionnels s’ouvre dans une autre perspective de développement. Car prenant en compte ses lacunes en matière de couverture, le secteur formel devient bénéficiaire de cette couverture. Jusque-là exclu du système, le projet tend à la mise en place obligatoire de la couverture sociale pour plusieurs millions de Sénégalais qui évoluent dans ce secteur. 
Ministre-conseiller, ex-directeur exécutif de l’Organisation internationale du travail (Oit) en charge de la protection sociale, Assane Diop est évidemment en phase avec cette volonté des autorités d’élargir la couverture sociale au milieu informel. «Le minimum pour un pays, c’est de garantir la protection sociale, l’accès aux soins médicaux et une pension de retraite à ses acteurs écono­miques», dit-il. Sans un dialogue social, ajoute-t-il, on ne peut pas arriver à de telles avancées. «J’accom­pagnerai cette excellente idée dans sa réflexion, durant l’évaluation et jusqu’au  suivi», promet-il.
Pour sa part, le ministre de la Fonction publique, Mansour Sy, estime que «le Régime simplifié pour les petits contribuables (Rspc) a pour objectif l’inclusion sociale des travailleurs de l’économie informelle et l’accompagnement de leur transition vers le secteur  informel». 
Annoncé à la sortie d’un Conseil ministériel du 3 janvier dernier, le régime simplifié pour les petits contribuables est une volonté de l’Etat du Sénégal. Cette rencontre entre experts a pour objectif de vulgariser les caractéristiques principales et principes, restituer les études additionnelles, trouver un consensus autour des aspects principaux du Rspc et adopter une feuille de route pour l’élaboration d’un document du projet d’ici mars 2014.

Stagiaire

SOURCE: http://www.lequotidien.sn/index.php/component/k2/item/28529-r%C3%A9gime-simplifi%C3%A9-pour-les-petits-contribuables--la-protection-sociale-%C3%A9tendue-aux-acteurs-du-milieu-informel

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?