Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
01
Ven, Juil
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

En montant au front dans la mobilisation des ressources pour financer le Pse, le Président Macky Sall n’y est pas allé de main morte. S’adressant aux nombreux investisseurs qui se sont donnés rendez-vous ce mardi dans les salons de la prestigieuse Chambre de Commerce de Paris, dans le cadre du Groupe consultatif pour le Sénégal qui s’est achevé la veille avec succès dans la capitale française, il leur a demandé tout de go de « refuser de payer quelque pot de vin que ce soit pour obtenir quelque avantage » au niveau de l’administration sénégalaise.

 

« Changer de paradigmes, sortir des sentiers battus pour oser avoir l’ambition d’aller vers le décollage économique », cela suppose pour Macky Sall, un environnement imbu de bonne gouvernance. Et si le Sénégal est l’un des pays les moins corrompus, comme l’a rappelé un des participants au Forum des investisseurs qui se tenait hier mardi à la Chambre de commerce de Paris dans le cadre du Groupe consultatif pour le Sénégal, le risque zéro corruption n’existe pas.

Rappelant les efforts qui ont été entrepris au Sénégal pour assainir l’environnement des affaires, le Président sénégalais, dans son offensive de charme, n’a pas pris de gant pour demander aux investisseurs de « refuser toute proposition qui vous est faite pour obtenir quelque avantage que ce soit. »  

Pour Macky Sall, le processus entamé dans l’assainissement de l’environnement des affaires va se poursuivre « en travaillant notamment de façon à ce que la corruption soit combattue dans l’administration », a-t-il ajouté.

L’Etat doit gagner plus dans les télécoms

Revenant sur les projets prioritaires inscrits dans le financement du Pse, Macky Sall  fait dans le détail pour des projets concernant, entre autres, les infrastructures de transport qui vont engranger la plus grande part des ressources soit quelque 621 milliards de FCfa (26%) tandis que 304 milliards de FCfa (13%) seront réservés aux projets énergétiques ; 251 milliards de FCfa seront injectés dans les projets d’eau et d’assainissement.

Néanmoins, le Président sénégalais n’a pas raté l’opportunité de la présence des investisseurs pour leur lancer un message sur l’appétit de l’Etat dans le secteur des télécoms où celui-ci gagne « peanut » à travers les peine voilé vers la Sonatel (Orange). Pour Macky, «  l’Etat doit gagner plus. »     

SOURCE: http://www.sudonline.sn/-refusez-de-payer-des-pots-de-vin-_a_17693.html

 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?