Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
29
Mer, Jui
0 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

MendiciteLe Conseil consultatif national des droits de l’Homme s’est réuni, hier, sous l’égide des Nations unies et de la direction des droits humains du ministère de la Justice. La communauté internationale a appelé le Sénégal à assurer l’éducation des petits mendiants et à fournir des efforts supplémentaires pour  l’accès à une eau potable et l’amélioration du système d’assainissement en milieu rural.

Le Sénégal peut mieux faire. Ainsi pourrait-on  résumer le dernier rapport des Nations unies sur l’éducation au Sénégal, présenté comme un bon élève en raison des efforts considérables fournis dans ce domaine, en dépit de la faible prise en compte des besoins de scolarisation des petits mendiants. 

D’autre part, analyse le directeur des droits humains, Moustapha Sèye, le rapport sur le volet eau et assainissement a insisté sur l’urgence de fournir des efforts en milieu rural pour l’accès à une eau potable de qualité. Il est aussi recommandé à notre pays de lutter efficacement contre le phénomène de la défécation à l’air libre en zone rurale. Les fondements juridiques de l’accès à une eau salubre et de qualité acceptable sont à rechercher dans le droit consacré par la Déclaration universelle de droits de l’Homme et tous les autres instruments juridiques internationaux. La présentation du rapport sur l’éducation a mis en lumière la nécessité d’une approche holistique. C’est toute la pertinence du programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (Paquet). Entre 2000 et 2008, la part de l’éducation dans les dépenses publiques est passée de 30 % à 40 %. En fait, l’Etat du Sénégal a fait de l’éducation un axe important de la  stratégie de lutte contre la pauvreté. C’est le sens qu’il faut donner aux statistiques relatives à l’enseignement prescolaire, un domaine où le taux brut de scolarisation est passé de 2,3 % en 2000 à près de 10 % en 2009. Toutefois, beaucoup d’efforts restent à faire, notamment dans la préservation de la paix sociale dans les établissements publics  d’enseignement. Le pic a été atteint en 2012 avec cinq mois de grève des enseignants.

La qualité de l’enseignement est aussi déplorée. La carte scolaire doit être développée avec une approche prospective qui tienne compte du monde rural, selon les termes du rapport onusien. Les Nations unies, faut-il le rappeler, ont envoyé récemment dans notre pays deux rapporteurs spéciaux pour analyser l’état de plusieurs problématiques sociales. Le Conseil consultatif national des droits de l’Homme regroupe des cadres de tous les ministères. Dans le cadre de son programme annuel, il se réunit une fois par mois .C’est ainsi qu’au mois de janvier dernier il a produit un rapport sur la discrimination raciale, avant de rendre public un autre rapport, le mois suivant, sur la torture dans notre pays.                                                              

Mamadou Lamine DIATTA
SOURCE: http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=36943:lonu-appelle-letat-a-lutter-contre-lexploitation-des-mendiants&catid=140:actualites

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?